Rubriques




Se connecter à

Les Monégasques brillent aux Mondiaux de pétanque

C'est un président de fédération, « particulièrement gâté » qui donne des nouvelles de l'équipe monégasque engagée dans les championnats du monde de pétanque en triplette.

C.V. Publié le 16/09/2018 à 05:05, mis à jour le 16/09/2018 à 05:05
L'équipe engagée à Desbiens au Québec.	(DR)
L'équipe engagée à Desbiens au Québec. (DR)

C'est un président de fédération, « particulièrement gâté » qui donne des nouvelles de l'équipe monégasque engagée dans les championnats du monde de pétanque en triplette. Cette 48e édition se joue en ce moment à Desbiens au Québec. Et les rouges et blancs « marchent sur l'eau » assure Didier Fulconis, président de la fédération depuis tout juste quatre mois, qui suit à distance les prouesses de sa team.

Hier, les joueurs Anthony Formento, Vincent Ferrandez et Franck Millo, coachés par Jean-Luc Fuentes étaient qualifiés pour les quarts de finales après avoir sorti les États-Unis.

 

« Nous réalisons un exploit » continue le président qui espère ses poulains dans le carré final. « C'est une sacré performance, tous les objectifs fixés sont atteints et nous nous retrouvons parmi les plus grandes nations ».

Au total, 42 pays participent à ces Mondiaux de la pétanque. Et dans les phases de poules, Monaco a successivement battu l'Italie, la Thaïlande, le Cambodge, le Canada et la Belgique.

Décalage horaire oblige, les quarts de finales contre la Tunisie devaient se jouer dans la nuit de samedi à dimanche. Le dernier titre mondial pour Monaco, en pétanque, remonte à 1982.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.