“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les mobiles français capteront avant la fin 2016 en Principauté

Mis à jour le 30/03/2016 à 05:07 Publié le 30/03/2016 à 05:07
Christophe Pierre, directeur des communications électroniques (à gauche), et Cédric Perros, de l'Agence nationale des fréquences, ont signé l'accord en présence de Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de  gouvernement pour l'Équipement, l'Environnement et l'Urbanisme.

Christophe Pierre, directeur des communications électroniques (à gauche), et Cédric Perros, de l'Agence nationale des fréquences, ont signé l'accord en présence de Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement pour l'Équipement, l'Environnement et l'Urbanisme. Centre de presse / M. Vitali

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les mobiles français capteront avant la fin 2016 en Principauté

Un accord a été signé hier matin entre la Principauté et l'Agence nationale des fréquences françaises afin de permettre à trois opérateurs, SFR, Bouygues et Free, d'assurer un service optimal

Avant la fin de l'année, les abonnés mobiles des opérateurs français SFR, Bouygues et Free pourront téléphoner normalement en Principauté. Finis les problèmes de réseaux. Adieu communications coupées inopinément. Un accord a été signé hier matin, relatif à la coordination des fréquences aux frontières des réseaux mobiles terrestres.

Christophe Pierre, directeur des communications électroniques pour la Principauté, et Cédric Perros, chef du département négociations des accords aux frontières de l'Agence nationale des fréquences (ANF) française, ont en effet apposé leur signature en présence du conseiller de gouvernement pour l'Équipement, l'Environnement et l'Urbanisme Marie-Pierre Gramaglia.

Pour cette dernière, « il s'agit d'un moment important, notamment pour les usagers qui pourront bénéficier d'une qualité de service bien meilleure sur leurs mobiles. Cet accord vient réviser celui qui avait été signé en 2011. Il fallait prendre en compte l'évolution des technologies, en particulier la 4G ».

50.000 à 60.000 usagers concernés

Il a fallu plusieurs années de négociations pour aboutir à cette signature. Pour les clients d'Orange, la situation est différente puisqu'un accord existait déjà avec l'opérateur Monaco Telecom.

Concrètement, les trois opérateurs SFR, Bouygues et Free disposeront de nouvelles antennes colocalisées - ils seront ainsi positionnés sur les mêmes antennes. L'ensemble du système devrait être opérationnel au deuxième semestre 2016.

Jusqu'à présent, ils disposaient chacun de quelques antennes (Free n'en avait pas) qui ne permettaient pas de couvrir efficacement le territoire du pays.

« On peut estimer que 50.000 à 60.000 usagers sont concernés par jour, entre les salariés français et les touristes, note Christophe Pierre. Les opérateurs français vont pouvoir proposer un service de qualité parce qu'ils auront des fréquences en Principauté. Lorsqu'une personne téléphonera depuis Monaco, le service ne sera pas interrompu lorsqu'elle franchira la frontière. »

Les technologies vont encore progresser dans les années à venir. Il suffira alors de « mettre à jour » l'accord. Ainsi, les clients des principaux opérateurs de France ne devraient plus connaître à l'avenir de souci de réception sur leurs mobiles. Les usagers Free ont déjà constaté des progrès puisque des tests ont été menés à Fontvieille au début de l'année.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.