“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les métiers du yachting enseignés à l'université

Mis à jour le 27/09/2016 à 05:09 Publié le 27/09/2016 à 05:09
Ils sont soixante étudiants de vingt nationalités à avoir inauguré hier cette section de leur master, qui devrait pour certains, déboucher sur une spécialisation au second semestre.

Ils sont soixante étudiants de vingt nationalités à avoir inauguré hier cette section de leur master, qui devrait pour certains, déboucher sur une spécialisation au second semestre. YCM

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les métiers du yachting enseignés à l'université

L'IUM mise cette année sur une section de son master luxe dédié à l'univers du yachting pour former de jeunes professionnels dans ce secteur. Ils ont démarré leurs cours hier

Marier les cours de l'International University of Monaco (IUM), tournée vers le commerce, et l'activité yachting en Principauté. Sur le papier, l'union semble logique.

Encore fallait-il l'imaginer et la concrétiser. C'est chose faite depuis la rentrée, avec une déclinaison du master « Luxe » proposé en deuxième cycle aux étudiants de l'établissement, tournée vers cette industrie du luxe nautique.

« Ce parcours yachting, c'est l'aboutissement de notre volonté de dispenser des formations en lien avec les spécificités de l'activité monégasque », souligne Jean-Philippe Muller, directeur général de l'IUM qui accompagnait les étudiants, hier, pour leur premier cours dispensé pour l'occasion au Yacht-club. Les sociétés du secteur ont été associées à ce projet pour proposer des intervenants et des immersions aux étudiants intéressés

« Certains découvrent ces métiers en démarrant leur parcours universitaire à Monaco », continue Jean-Philippe Muller, qui espère, avec cette introduction, donner goût à la soixantaine d'étudiants inscrits dans ce master, à un choix professionnel dans l'univers du shipping, des brokers et du service de prestige sur l'eau.

Volonté aussi du cluster créé autour de cette activité pour faire de Monaco la capitale du yachting. « Nous avons un savoir-faire, assure Bernard D'Alessandri, secrétaire général du Yacht-club qui préside ce cluster. Et il y a, dans la partie de la Méditerranée orientale des marinas qui se construisent et se développent avec des besoins de professionnels dans ce secteur. »

Immersion au Yacht Show

« L'IUM est la seule université dans le monde qui ouvre à ces métiers », poursuit Bernard D'Alessandri qui mise sur ce nouvel enseignement pour développer l'activité, la quatrième la plus active en Principauté. Elle represente en effet 350 sociétés et 1 435 emplois sur la place.

Premier bain dès demain où les étudiants seront répartis dans plusieurs sociétés engagées dans le Monaco Yacht Show.

En janvier, ils pourront choisir une spécialisation pour le deuxième semestre et un stage dans l'univers du yachting. « Pendant le Yacht Show, les élèves découvrent en temps réel ce métier. Nous pensons qu'une quinzaine d'élèves feront ensuite le choix de la spécialisation », assure Annalisa Tarquini, directrice du master.

Un projet qui tente Enzo Marchetti, originaire de Porto-Vecchio. L'étudiant a sélectionné l'IUM après le bac « pour étudier en anglais, pas trop loin de chez moi, mais pas en France. Et Monaco me semblait le bon endroit pour étudier le luxe et le business ».

Un choix de parcours qu'il se verrait bien concrétiser professionnellement vers la grande plaisance. « Le yachting est la plus haute sphère du monde du luxe. Même s'il y a des hauts et des bas dans l'activité, s'il y a une opportunité professionnelle, pourquoi pas ? »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.