“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les lycéens découvrent les résultats du baccalauréat

Mis à jour le 07/07/2018 à 05:07 Publié le 07/07/2018 à 05:07

Les lycéens découvrent les résultats du baccalauréat

Hier, les lycéens des filières générales, technologiques et professionnelles ont pu consulter au lycée Pierre-et-Marie-Curie les résultats du bac. Les non-admis iront aux rattrapages lundi

Les minutes sont longues sous le porche du lycée Pierre-et-Marie-Curie, « J'attends depuis 8 h 30 », rigole Lara. Elle n'a qu'une hâte, voir son résultat sur les listes affichées aux murs.

Plus l'heure fatidique approche, plus les élèves se massent contre les grilles. Le stress monte, « je vais décéder », plaisante l'un d'eux, prêt à se ruer vers la cour supérieure dès l'ouverture du portail.

« Il est dix heures ! Ouvrez, vite ! » À l'heure fatidique les étudiants se pressent vers les listes. Les cris de joie retentissent, « Je l'ai ! Je l'ai ! ». La pression retombe, certains se prennent dans les bras, d'autres appellent leurs parents pour leur annoncer la bonne nouvelle.

Benjamin n'en revient pas. L'élève de terminale du lycée Saint-Joseph obtient son bac avec mention Très Bien. « J'avais beaucoup travaillé, je m'attendais à avoir la mention Bien mais pas la Très Bien », s'enthousiasme-t-il.

Nicolas ne prend pas part aux effusions de joie, il est déçu. « Je ne l'ai pas eu, mais je m'y attendais, il relativise, je ferai mieux l'année prochaine. Je n'avais pas l'orientation que je voulais de toute manière ».

Une fois les résultats consultés c'est l'heure pour les élèves d'aller récupérer leurs notes. Dans les couloirs, Maya ne cache pas son excitation, « j'ai eu 20 en maths… 20 en maths ! » crie la jeune fille. Sa mère, qui l'a accompagnée pour ce jour si particulier, a les yeux humides, « on n'espérait pas ce résultat, mais je savais qu'elle l'aurait ».

Rassurer les élèves

Dans la salle d'à côté M. Drouin, professeur de physique-chimie au lycée Pierre-et-Marie-Curie, conseille ses élèves. « Tu as 48 points à rattraper, il faut que tu prennes les matières avec les gros coefficients, explique-t-il à Fanny, qui devra passer par les oraux de rattrapages lundi. Tu peux y arriver. »

L'enseignant joue le rôle de coach, « je leur conseille les matières où ils ont une note inférieure à leur moyenne annuelle, il tente aussi de consoler ses élèves. On essaie de les rassurer, de leur dire que le jury est bienveillant ». Pour lui, « jusqu'à 50 points c'est encore rattrapable ».

Ceux qui sont déjà bacheliers pensent à la rentrée prochaine. Lara va faire du droit à Nice, Benjamin de l'économie à la Sorbonne. Maya, elle, fera l'École du service de santé des armées de Lyon. D'autres commencent à organiser leur temps libre, « après on va aller voir le match », rigolent Amandine et Lisa.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct