“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les jeunes missionnaires qui réveillent Saint Roman

Mis à jour le 10/08/2017 à 05:10 Publié le 10/08/2017 à 05:10
En t-shirt et casquettes, ils incarnent le renouveau de l'Église. Et ça décoiffe !

Les jeunes missionnaires qui réveillent Saint Roman

Sur leurs t-shirts au message biblique, Jésus brandit une guitare électrique.

Sur leurs t-shirts au message biblique, Jésus brandit une guitare électrique. Chapelet fluo multicolore, casquette MTV et lunettes de soleil, ces missionnaires sont avant tout des jeunes. Passionnés, fougueux, rieurs, et heureux.

Une joie de vivre communicative : impossible hier de ne pas taper dans les mains lorsqu'ils entonnent un Resucito, un chant religieux espagnol rythmé aux allures de polyphonies.

Will Conquer, qui sera bientôt ordonné prêtre, est entouré de Claire et Claire, de frère Alexis, et de Fitzgerald, le barbu à casquette. Ensemble, ils sont partis de Montpellier où ils assistaient au festival Anuncio. Comme 150 autres jeunes, ils sont les nouveaux missionnaires. « Nous avons fait le voyage en stop, deux par deux, sans argent, et nous discutons avec les automobilistes. Il se passe des trucs incroyables : les gens nous invitent parfois à déjeuner », confie le futur prêtre.

Tous ensemble, chaque soir ils ont été accueillis dans des églises habituellement fermées à ces heures-ci. Ils y ont reçu ceux qui voulaient bien venir, pour parler de la foi.

Leur foi est à leur image, à l'image de leur jeunesse : elle bouge, elle remue, elle déménage. Rien de plus naturel pour frère Alexis : « Les théologiens le disent depuis toujours : l'Homme doit être debout, c'est-à-dire vivant. Et ça, on l'oublie un peu. C'est pour ça que Jésus est sur la croix : pour qu'on soit debout, vivants. »


La suite du direct