“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les Jedi antibois sur le pied de guerre

Mis à jour le 12/12/2015 à 05:14 Publié le 12/12/2015 à 05:14
Cours de sabre laser intensifs ces jours-ci chez Saber Lords, première école du genre dans les Alpes-Maritimes. A retrouver en vidéo sur nicematin.com

Cours de sabre laser intensifs ces jours-ci chez Saber Lords, première école du genre dans les Alpes-Maritimes. A retrouver en vidéo sur nicematin.com C. C.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les Jedi antibois sur le pied de guerre

« En position !

« En position ! » La voix puissante de Julien Saillet retentit dans le Temple des arts martiaux, mettant les jeunes padawans au garde-à-vous. Un peu de sérieux, que diable. Pas pour longtemps : « Hé, ma grand-mère, elle est plus rapide que toi pour se coucher par terre ! »

A Antibes, la guerre des étoiles se joue chez Saber Lords. Inaugurée en septembre avenue Meissonier, l'école de sabre laser est la septième du genre sur la planète France. La première dans les Alpes-Maritimes, en attendant Cannes et Nice début 2016. Importée des Etats-Unis, cette discipline encore embryonnaire dans l'Hexagone dispose aujourd'hui d'une rampe de lancement idéale.

A l'approche du jour J, c'est entraînement intensif pour les preux chevaliers amenés à présenter leur art spatial. « Il nous reste une semaine pour peaufiner la chorégraphie », confie David, Vallaurien de 39 ans. Une chorégraphie entre danse, kata et théâtre, avec des tubes en aluminium et polycarbonate luminescent en guise de laser.

Fans de Star Wars ? Tous le sont, évidemment - le tonitruant Duel of the fates qui accueille le visiteur donne le ton. Mais tous ne témoignent pas de la même impatience. « Je suis content qu'il y ait un nouveau Star Wars, mais j'attends de voir. Avec Disney, ça risque d'être plus policé », se méfie Lionel, guerrier sith antibois de 42 ans.

Jimmy, 30 ans, visionnera-t-il Le réveil de la force « 70 à 80 fois », comme il l'a fait pour chaque épisode précédent ? « Star Wars, c'est ma vie. D'ailleurs, ça donne des leçons de vie. Au-delà du côté voyage, il y a des notions très pratiques, et politiques. Tout le monde n'est pas tout blanc ou tout noir », sourit cet animateur qui porte t-shirt et... caleçon Dark Vador.

De doux dingues ? Mais non : juste des fondus de SF. Des potes, surtout, qui se chambrent et débattent sans fin autour de la saga. « Au fait, tu sais la dernière que j'ai découverte sur Han Solo ? »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.