Rubriques




Se connecter à

Les jardins, fierté de la ville à humer

Difficile d'imaginer qu'une cité, dont la devise est « Ma ville est un jardin », pût faire l'impasse sur ses parcs remarquables, qui attirent chalands et aficionados tout le long de l'année.

Publié le 14/09/2018 à 05:04, mis à jour le 14/09/2018 à 05:04
La visite du jardin Fontana Rosa est assortie depuis quelques années d'un festival du livre d'occasion.
La visite du jardin Fontana Rosa est assortie depuis quelques années d'un festival du livre d'occasion. d'archives NM

Difficile d'imaginer qu'une cité, dont la devise est « Ma ville est un jardin », pût faire l'impasse sur ses parcs remarquables, qui attirent chalands et aficionados tout le long de l'année. Un patrimoine non bâti, mais bel et bien soumis aux aléas du climat et du temps qui passe. Un patrimoine qui mérite, comme les grands monuments, d'être préservé avec sagesse, bichonné… et visité.

Fontana Rosa

Demain, à 10 h 30, 14 h 30 et à 15 h 30, Mentonnais et touristes de passage sont invités à une visite du Jardin des Romanciers, en compagnie d'un guide conférencier. Occasion inespérée de partir sur les traces de l'écrivain et homme politique espagnol Vicente Blasco Ibañez, au cœur de ce qui fut son jardin - décoré de céramiques valenciennes et mentonnaises.

 

Dimanche, à 16 h 30, le jardin s'offrira une pause musicale, avec le concert de Julie Sévilla Fraysse et Eric Zorgniotti, violoncellistes venus de Paris.

Fontana Rosa accueille par ailleurs, de 9 h à 17 h, le 3e festival du livre d'occasion, organisé par le cercle Blasco Ibanez. Les jeunes pourront y échanger des livres de classe, les plus anciens des livres tirés de leur bibliothèque.

Serre de la Madone

Demain et dimanche, à 15 h, un jardinier du domaine proposera une visite guidée. Pour rappel, c'est en 1924 que le Major Lawrence Johnston a créé à Menton ce jardin exotique à l'architecture paysagère.

 

Winter et Riviera palaces

Samedi, de 14 h à 17 h, découverte des jardins et des parties communes du Winter Palace et du Riviera Palace, dans le cadre d'une visite commentée par un guide conférencier. Construit en 1901 par l'architecte Albert Tournaire, le Winter Palace comprenait 220 chambres. Le décor intérieur a été modifié au fil du temps, avant que l'hôtel ne soit transformé en appartements. Puis ferme définitivement en 1958. Les façades et les toitures sont inscrites à l'inventaire des Monuments Historiques, par arrêté du 29 octobre 1975. Le Riviera Palace a, quant à lui, été édifié au début de l'année 1 897 par deux architectes mentonnais : Abel Glena et Alfred Marsang.

La décoration des façades est l'œuvre de Guillaume Cerutti-Maori, artisan fresquiste. L'hôtel comportait à l'origine trois étages et était entouré d'un magnifique parc avec un terrain de croquet et des pavillons couverts de chaume. Comme son voisin, il ferme définitivement ses portes en 1958 pour être vendu en appartements.

Au terme de la visite, à 17 h, un concert du Du'Ostinato - composé de Michelle Rodriguez, flûtiste et Aurélie Verdier, pianiste - se tiendra au cœur du jardin du Riviera Palace. Au répertoire : Ravel, Debussy, Albeniz, Rossini…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.