Rubriques




Se connecter à

Les jardiniers de la ville participent à la Fête du citron

Les jardiniers municipaux ont participé, une nouvelle fois, à la réalisation des célèbres motifs d'agrumes, exposés pour la Fête du citron dans les jardins Biovès de Menton.

SONY ITH Publié le 17/02/2017 à 05:15, mis à jour le 17/02/2017 à 05:15
Lucien Bella (au centre) est venu féliciter in situ les jardiniers de la ville.
Lucien Bella (au centre) est venu féliciter in situ les jardiniers de la ville. S.I.

Les jardiniers municipaux ont participé, une nouvelle fois, à la réalisation des célèbres motifs d'agrumes, exposés pour la Fête du citron dans les jardins Biovès de Menton. Des structures imposantes qui ont nécessité des heures de travail, chaque fruit étant apposé au fur et à mesure sur les dessins des parterres et les ossatures.

Un véritable défi pour lequel une équipe du service environnement de la Ville, sous la responsabilité de Patrick Seuzaret, le chef des jardiniers, a été mobilisée pendant plusieurs jours pour habiller de fruits ces magnifiques créations éphémères et fleurir au sol les massifs. Trois jardiniers, Gilles Esposito, Jérémy Stier et David Pedace, ont ainsi partagé avec les équipes organisatrices cet enjeu qui demande à la fois savoir-faire et patience !

 

« C'est un travail très dur physiquement qui demande de la précision et de la minutie, particulièrement sur les ossatures », explique Gilles Esposito. En effet, pour « fruiter » la Tour Eiffel ou le Moulin Rouge, structures monumentales dont la décoration tout en agrumes, comme celle du plan de sol, incombait aux jardiniers beausoleillois, il faut allier dextérité, technicité et surtout patience. Une belle performance pour les jardiniers, que Lucien Bella, l'adjoint à l'environnement, a tenu à féliciter.

Place maintenant aux regards des visiteurs qui ont tout pour s'émerveiller. Cette année les structures sont automatisées, s'animent et à l'image cette Tour Eiffel d'agrumes, s'éclairent même la nuit !

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.