“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les internes du collège à la rencontre de la terre

Mis à jour le 07/10/2017 à 05:16 Publié le 07/10/2017 à 05:16

Les internes du collège à la rencontre de la terre

Sospel

Se rendre compte du vrai labeur d'un exploitant agricole, loin de la salle de classe et de la cour de récréation. Voilà ce qui attendait, mercredi, huit internes du collège Jean-Médecin, accompagnés de leur professeur d'anglais Émilie Blanc, la CPE Sylvie Bleuzen et deux assistants d'éducation.

Les élèves avaient rendez-vous avec Frédéric et son exploitation Soffiotti & Fils au Col Saint-Jean. Là, l'expérience a été parfois étonnante pour ces adolescents internes, citadins pour la plupart. Au-delà du dépaysement au plus près de la nature et d'une recherche de cohésion de groupe en ce début d'année scolaire, l'objectif était de comprendre la réalisation d'un jardin maraîcher et son entretien. Les jeunes ont ainsi découvert des légumes parfois méconnus pour eux, des fleurs comestibles ou encore le compost et son intérêt.

Les animaux de basse-cour sont ensuite entrés en action. De quoi garder les élèves, déjà participatifs, concentrés sur les questions et explications de l'agriculteur pour assimiler en quoi les poules et les lapins font partie intégrante du travail agricole.

Leur gourmandise, mais aussi leurs excréments (des animaux, pas des élèves…), tout comme les vers ou encore les bactéries, tout cela aussi participe à la vie d'un jardin.

Émilie Blanc travaille depuis plusieurs années avec les professionnels locaux. Et poursuit cette démarche, malgré la disparition de l'option DP3 qui intégrait, dans l'emploi du temps des troisièmes concernés, les rencontres avec le milieu du travail. « J'ai renouvelé cette sortie, précise le professeur, car la famille Soffiotti fait aux élèves un accueil idéal pour passer un bel après-midi. Rencontre et découvertes, mais une occasion aussi de leur montrer la beauté de Sospel en dehors du cadre scolaire. »

L'après-midi particulièrement pédagogique et sympathique s'est terminé sur un goûter offert aux élèves. Un quatre-heures forcément l'oci original avec tarte maison, thé, tisane, fleur de sureau…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct