Rubriques




Se connecter à

Les Grands Appartements ont attiré 2 634 visiteurs

Les divers trésors patrimoniaux ont rencontré un franc succès auprès du public à l'occasion de cette Journée du patrimoine en Principauté. En vedette, le Palais princier

ELODIE ANTOINE Publié le 24/09/2018 à 05:11, mis à jour le 24/09/2018 à 05:11
Les Grands Appartements d'une richesse artistique formidable sont ouverts au public une partie de l'année seulement. Hier, ils se sont dévoilés à l'occasion de cette Journée du Patrimoine.
Les Grands Appartements d'une richesse artistique formidable sont ouverts au public une partie de l'année seulement. Hier, ils se sont dévoilés à l'occasion de cette Journée du Patrimoine. Jean-François Ottonello

Rendre le patrimoine accessible à tous et le faire vivre, c'est aussi un bon moyen de le préserver et de l'inscrire dans les mémoires du plus grand nombre. En Principauté, ce dimanche, ils étaient nombreux à venir visiter les trésors patrimoniaux et assister aux diverses animations musicales proposées lors de cette Journée européenne du patrimoine.

« On ne trouve jamais le temps d'habitude »

Devant le Palais princier, somptueuse résidence aux caractéristiques architecturale du Grand Siècle, de nombreux locaux et touristes attendent pour visiter les magnifiques et Grands Appartements « réservés aux visites des souverains étrangers », comme l'explique Thomas Fouilleron, directeur des Archives et de la bibliothèque du palais. Une fois à l'intérieur, les yeux se posent sur la galerie d'Hercule décorée de fresques, où figurent des personnages de la mythologie grecque. Juste en face, les visiteurs se penchent pour admirer la Cour d'Honneur. C'est ici que se déroulent les cérémonies officielles, les passations de commandement ou encore les concerts d'été de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Tous passent ensuite par la bibliothèque pour découvrir le talent du sculpteur monégasque François-Joseph Bosio. Une exposition exceptionnelle présente jusqu'au 14 octobre prochain au Palais. Plus ils avancent, plus les yeux des visiteurs s'écarquillent devant les dorures, les peintures, le mobilier d'époque., bref la richesse artistique du lieu. Christel Giraud et sa petite-fille Céleste, 10 ans, sont déjà venues l'an passé à l'occasion des Journées européennes du patrimoine et elles ne s'en lassent pas. « Mises à part ces journées, on ne trouve jamais le temps d'habitude de venir et pourtant, nous habitons Roquebrune », confie la mère de famille. La fillette, quant à elle, est absorbée par tant de luxe et de beauté. « Je m'imagine comment ils vivaient avant et je me dis que j'aurais aimé vivre à cette époque », raconte, rêveuse, la petite fille.

 

Un peu plus loin, un couple sexagénaire ne cesse de s'extasier. « Nous venons de la Loire et je trouve que ces Grands Appartements sont encore plus jolis que ceux des Châteaux de la Loire », n'hésite pas à dire le mari, avide de visiter les autres lieux de la Principauté ouverts au public ce dimanche.

En musique !

Si ces Journées européennes du patrimoine étaient placées sous le signe du partage, à Monaco, on a souhaité y mettre également une petite touche traditionnelle et musicale. Sur la place de la Mairie, le groupe folklorique La Palladienne de Monaco, qui a 98 ans cette année, a dansé et joué de la mandoline. Un peu plus loin, devant le Conseil national, les élèves de l'Académie Rainier-III ont également donné de la voix, aux côtés d' « U' Cantin d'A Roca » et la Musique municipale, qui ont bien entendu joué l'hymne monégasque face à un public réceptif. Il n'a d'ailleurs pas manqué d'accompagner les musiciens en frappant des mains sur les morceaux enjoués. Un moment d'exception dans une journée exceptionnelle, qui a rassemblé au total quelque 11 000 visiteurs dans la Principauté.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.