“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les grandes nouveautés de la rentrée scolaire

Mis à jour le 09/09/2019 à 10:05 Publié le 09/09/2019 à 10:05
Au collège Charles-III, l’espace laissé vacant dans l’ancien lycée technique va offrir davantage de confort et d’espace aux collégiens.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les grandes nouveautés de la rentrée scolaire

Les 5 745 élèves de la Principauté reprennent les cours dès aujourd’hui. Une rentrée évidemment couplée à plusieurs nouveautés qui vont jalonner l’année scolaire

Évidemment, l’un des événements de cette rentrée scolaire 2019, c’est l’instauration d’un code vestimentaire pour tous les écoliers du CP au CM2 dans les établissements publics de la Principauté (Monaco-Matin du 5 septembre).

Mais la reprise des cours, ce matin pour 5 745 élèves à Monaco est aussi l’occasion du lancement de nouveaux projets et équipements. Tour d’horizon

Nouveaux espaces au collège Charles III

Avec la mise en service complète du nouvel établissement FANB au Roqueville, l’institution privée a libéré les locaux de l’ancien lycée technique à l’Annonciade qu’elle occupait provisoirement. Une aubaine pour le collège Charles III, voisin du bâtiment, qui récupère pour cette rentrée des mètres carrés pour accueillir plus confortablement ses 1 100 élèves.

En effet, le deuxième étage de l’ancien lycée sera affecté aux classes de 5e (265 élèves).

Le rez-de-jardin servira de cour de récréation aux élèves de 6e et le gymnase accueillera une partie des cours d’EPS pour désencombrer celui du collège.

De plus, l’ancien self sera désormais la cantine des élèves de 6e pour là aussi, alléger la fréquentation de celui du collège. Une situation plus confortable, mais provisoire… pour quelques années. Car à l’horizon 2023, un nouveau collège, conçu pour 1 500 élèves, doit voir le jour au niveau de l’îlot Pasteur, à l’entrée Ouest de la Principauté.

Deuxième classe pour l’intégration scolaire

C’est un des combats de la directrice de l’Éducation nationale, lutter contre le décrochage scolaire et accompagner tous les élèves. Ainsi, cette année, au collège Charles III, une deuxième classe d’adaptation et intégration scolaire (AIS) sera mise en place pour douze élèves en 6e.

Dans cette classe, comme dans la première ouverte depuis 2017, le programme est adapté pour prendre en charge des collégiens qui présentent des troubles cognitifs importants. Ils peuvent ainsi développer leurs compétences.

En parallèle, le partenariat lancé l’an dernier avec le CHPG se poursuit. Et les enfants hospitalisés dans les services de pédiatrie et psychiatrie auront deux fois par semaine, la visite d’une enseignante spécialisée pour les aider à assurer la continuité de leur parcours scolaire.

40% de produits bio dans les cantines

En 2011, le vote d’une loi imposait aux établissements monégasques d’introduire la nourriture biologique dans les cantines. Au départ au rythme d’un repas par semaine, soit 20 %. Ce taux va doubler cette année, avec 40 % de nourriture biologique dans les plats servis. Une nouveauté évaluée avec un surcoût de 38 euros par élève sur l’année scolaire.

En parallèle, dans les cantines, des élèves éco-responsables vont être désignés pour lutter contre le gaspillage alimentaire. « C’est un fléau, il faut que les enfants apprennent à ne pas gaspiller, en se servant de plus petites portions et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre » note Isabelle Bonnal.

La formation des enseignants dopée

L’an dernier, 100 % des professeurs de primaire ont été formés. Pour cette année scolaire, au regard de l’évolution des programmes et du nouveau baccalauréat les formations se poursuivent. « C’est un axe prioritaire de notre politique d’excellence » souligne Isabelle Bonnal. Ainsi, deux nouveaux conseillers pédagogiques seront chargés cette année d’accompagner et d’animer des séances de travail et de formation pour les enseignants, avec leur expertise.

L’extension en mer au programme

En collaboration avec la société Anse du Portier, les collégiens et lycéens devraient en effet, au cours de l’année, travailler sur des dossiers touchant à ce chantier pharaonique.

« Il sera abordé d’une part sur l’aspect technique d’aménagement du territoire du pays mais aussi sous son aspect environnemental avec les questions de protection du milieu dans lequel il s’inscrit ».

Autre projet original pour les élèves, via la société Orbital Solutions Monaco, des classes de collège et du lycée technique vont prendre part à la construction d’un nanosatellite à destination environnementale, qui, s’il y a financement, pourrait être placé en orbite.

Plantu à la rencontre des lycéens

Après Pierre Rhabi l’an dernier, c’est un autre invité de marque que l’Éducation nationale présentera aux lycéens cette année.

Le dessinateur de presse Plantu devrait en effet venir à la rencontre des élèves de lycée pour un débat sur le dessin de presse et la caricature.

La reprise des cours - comme ici l’an dernier pour les écoliers de FANB sur le Rocher - devrait démarrer par la traditionnelle photo de classe pour les élèves.
La reprise des cours - comme ici l’an dernier pour les écoliers de FANB sur le Rocher - devrait démarrer par la traditionnelle photo de classe pour les élèves. archives Jean-François Ottonello

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.