“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Grains Nobles reprennent leurs activités

Mis à jour le 21/10/2018 à 05:05 Publié le 21/10/2018 à 05:05
La sortie, avec modération bien sûr, au domaine du Clos Cassivet.

La sortie, avec modération bien sûr, au domaine du Clos Cassivet. DR

Les Grains Nobles reprennent leurs activités

L'exercice 2018/2019 reprend ses droits pour les Grains Nobles avec un programme éclectique.

L'exercice 2018/2019 reprend ses droits pour les Grains Nobles avec un programme éclectique. Première sortie à Trans, en Provence, chez Gérard Delus, au domaine du Clos Cassivet, pour une immersion chez le vigneron lors des vendanges.

Balade dans les vignes, en compagnie des vendangeurs, arrivée des raisins au chai, dégustation et commentaires du propriétaire dans la cave et pique-nique sur le domaine avec vin offert. Une journée plaisir fort appréciée par les membres de l'association.

AG et soirées dégustation

La première soirée, placée sous le signe de la fraîcheur, s'est tenue au club house Jean-Gioan pour les dégustateurs, avec pour thème : « Les vins blancs du Languedoc ». Grenache blanc, clairette, maccabeu ou encore bouboulenc sont autant de cépages qui confèrent à ces vins une forte densité aromatique ; une réelle complexité alliée à beaucoup de vivacité. Une deuxième dégustation, sur le thème de l'appellation Pessac Léognan, a eu lieu après l'assemblée générale du club œnologique.

Le bureau a été reconduit à l'identique et intronise Brigitte Di Cicco comme nouveau membre. Prochaine dégustation, le 13 novembre avec une présentation des vins du Château Bertinerie (Côtes de Blaye) par Roger Andrianelli.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct