“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Gipsy Way pour la pré-ouverture du Festival

Mis à jour le 24/07/2019 à 10:06 Publié le 24/07/2019 à 10:05
Le violoniste tchèque, Pavel Sporcl, mettra à l’honneur la musique tzigane ce soir.

Le violoniste tchèque, Pavel Sporcl, mettra à l’honneur la musique tzigane ce soir. © Supraphon

Les Gipsy Way pour la pré-ouverture du Festival

La pré-ouverture du Festival de musique se fera ce soir, pour la première fois sur la nouvelle scène des Sablettes.

La pré-ouverture du Festival de musique se fera ce soir, pour la première fois sur la nouvelle scène des Sablettes.

La musique du voyage qui sera à l’honneur - la musique des Tziganes et des gitans.

Mais, Festival de Menton oblige, ce sera de la musique gitane haut de gamme.

Le violoniste du groupe Gipsy Way qui sera sur scène, le tchèque Pavel Sporcl, a, en effet, bénéficié d’une formation classique au plus haut niveau, ayant été élève de la prestigieuse Julliard School de New York.

Sa carrière le mène régulièrement auprès des grands orchestres classiques, dans des festivals de prestige ainsi, cette année, sur la scène du mythique Carnegie Hall de New York.

Pour le concert de Menton, il a prévu d’interpréter avec son groupe des musiques authentiques tziganes, d’autres musiques transcrites par de grands compositeurs comme Brahms ou Sarasate, d’autres encore composées par lui-même.

Musiques entraînantes, chaleureuses, rythmées.

Musiques qui bougent et font bouger… La pré-ouverture du 70e Festival se fera dans l’exubérance et la joie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct