“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les finalistes récompensés

Mis à jour le 14/02/2020 à 11:27 Publié le 14/02/2020 à 11:27
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les finalistes récompensés

La remise des prix de la dernière édition du traditionnel tournoi intermembres du Monte-Carlo Country Club, sponsorisé par le CFM Indosuez Wealth Management, s’est déroulée dernièrement dans une ambiance conviviale.

La remise des prix de la dernière édition du traditionnel tournoi intermembres du Monte-Carlo Country Club, sponsorisé par le CFM Indosuez Wealth Management, s’est déroulée dernièrement dans une ambiance conviviale. Cette année, 142 joueurs ont participé à ce tournoi organisé en 14 épreuves (12 en simples et 2 en doubles) sous l’autorité de la juge-arbitre Isabelle Perrin assistée de Silvia Marchi.

Le Monte-Carlo Country Club félicite les vainqueurs ainsi que les finalistes de cette compétition récompensés par la vice-présidente Mélanie-Antoinette de Massy, représentant la présidente, la baronne Elizabeth-Anne de Massy, ainsi que par les membres du comité de direction présents (1). Le Monte-Carlo Country Club « remercie très chaleureusement » le CFM Indosuez Wealth Management pour le parrainage de cette compétition si chère au Club. Eric Seigle, directeur, et Eric Domérégo, directeur adjoint, étaient ravis de pouvoir ensuite convier les participants présents à la dégustation de la galette des rois. L’occasion d’échanger sur les moments forts de ce tournoi avant l’édition 2020 qui commencera début mai.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.