“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les filles ne lâchent rien

Mis à jour le 03/12/2015 à 05:05 Publié le 03/12/2015 à 05:05
Les filles de Nationale 2, arborant le maillot Izbac de la nouvelle saison, peuvent encore espérer reprendre la première place au classement, après cette nouvelle victoire face au Cannet.

Les filles de Nationale 2, arborant le maillot Izbac de la nouvelle saison, peuvent encore espérer reprendre la première place au classement, après cette nouvelle victoire face au Cannet. PdT

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Les filles ne lâchent rien

Comme le soulignait récemment Axel Le Meur, manager général de l'ASMVB, les débuts des trois équipes nationales sont très encourageants : « Pour l'instant, c'est très positif pour toutes les équipes engagées, notamment pour les formations de N2.

Comme le soulignait récemment Axel Le Meur, manager général de l'ASMVB, les débuts des trois équipes nationales sont très encourageants : « Pour l'instant, c'est très positif pour toutes les équipes engagées, notamment pour les formations de N2. Comme la deuxième phase sera décisive, nous devons finir parfaitement cette première étape en engrangeant un maximum de points. »

L'objectif du week-end était donc de confirmer ces espoirs, nés des rencontres précédentes, avec trois matchs qui s'annonçaient très relevés. La première satisfaction vient des protégées de Mickael Blondeau qui se sont imposées à l'extérieur en trois sets disputés, face au Cannet (25-23, 25-18, 25-21). L'entraîneur relativise toutefois le résultat obtenu : « Cette victoire a été bien plus difficile que le score ne l'indique, mais l'essentiel est assuré. » Grâce à ce succès, les filles peuvent encore espérer remonter à la première place du classement. Avec seulement trois points de retard, chaque résultat sera décisif en vue des play-offs.

Les garçons à la traîne

L'équipe phare du début de saison n'est plus que l'ombre d'elle-même. Après six victoires de rang, l'équipe de Dragan a été défaite pour la deuxième fois d'affilée, les joueurs s'inclinant trois sets à un face à un concurrent direct, Montpellier, et perdant ainsi la tête au profit de Sète, qui s'était imposé face à l'ASM lors de la journée précédente. Cette défaite pourrait également avoir de lourdes conséquences pour les play-offs. En revanche, la N3 Masculine enchaîne une deuxième victoire d'affilée face à Aix, concurrent pour le maintien. Après cette victoire très accrochée en cinq sets (25-22, 29-27, 26-28, 23-25, 15-12), l'entraîneur, Gilles Brillant, se réjouit : « Nous apprenons en affrontant de telles équipes combatives, disposant de phases de jeux variées. Nous avons affiché de belles capacités mentales et fait preuve d'une véritable solidarité dans les moments difficiles, ça a payé ! »

La Fédération monégasque de volley-ball se félicite également de ces débuts réussis, apportant tout son soutien pour la suite, le président Christian Palmaro tenant aussi à souligner que la section est en plein développement, à l'image du nombre croissant de partenaires supportant les ambitieux projets du club.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.