“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les facteurs soutiendront le Père Noël ce dimanche

Mis à jour le 18/12/2015 à 05:14 Publié le 18/12/2015 à 05:14
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les facteurs soutiendront le Père Noël ce dimanche

La Poste envisage de livrer des colis un dimanche avant Noël, le 20 décembre, sur la base du volontariat de ses salariés, dans sept villes : Paris, Lille, Rennes, Lyon, Bordeaux, Reims et Nice.

La Poste envisage de livrer des colis un dimanche avant Noël, le 20 décembre, sur la base du volontariat de ses salariés, dans sept villes : Paris, Lille, Rennes, Lyon, Bordeaux, Reims et Nice. » C'est le scoop révélé au mois d'octobre dernier par nos confrères du JDD.

Ce sera donc ce dimanche. Inutile donc de s'inquiéter si le facteur sonne à la porte. Il ne s'agira pas d'un escroc. Mais bien d'un salarié du groupe La Poste où la direction explique ce choix pour « faire face à la période exceptionnelle des fêtes » et de faire en sorte « que les cadeaux soient au pied du sapin. Nos plateformes vont travailler jour et nuit durant la semaine avant Noël. Cette expérimentation vise à éviter l'engorgement prévisible du lundi », détaille encore la direction Services, courrier, colis Côte d'Azur.

Pour cela, au mois d'octobre dernier, la direction nationale de La Poste avait déclarer que « les modalités concrètes de cette opération [étaient] en cours de négociation avec nos organisations syndicales ».

Les syndicats pas consultés

« Faux » rétorque Julien Briol, secrétaire général CGT FAPT. « C'est par voie de presse que nous avons appris la mise en place de cette expérience. C'est d'autant plus regrettable qu'à ce jour [mercredi 16 décembre, ndlr] nous n'avons toujours pas eu de réunion avec la direction pour parler de ces modalités ».

Un dimanche pour le Père Noël « basé sur le volontariat uniquement », affirme de toute façon la direction. Mais que conteste la CGT FAPT : « travailler le dimanche, en période de fêtes, avec la fatigue qui s'ajoute aux effets sur la vie de famille, ce n'est pas très judicieux. La direction propose des primes ? Alors pourquoi pas augmenter les salaires à l'année et je suis sûr qu'ils auront beaucoup plus de volontaires pour les périodes de pic de trafic ». Et le représentant syndical d'enfoncer le clou : « Comment faisait-on les années précédentes ? Surtout qu'on nous dit sans arrêt que le trafic est en baisse ? Il y a une logique que je ne comprends pas ».

En attendant, le Père Noël, lui, ne sera pas contre un petit coup de pouce ce dimanche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.