“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les experts comptables veulent se faire connaître

Mis à jour le 08/12/2017 à 05:04 Publié le 08/12/2017 à 05:04
Claude Boeri, Tony Guillemot, Jean-Humbert Croci et Yvan Belaieff, membres du bureau, entourant Jean-Paul Samba, président.	(DR)

Les experts comptables veulent se faire connaître

Le conseil de l'Ordre des experts comptables de Monaco, profession plutôt discrète en général, a reçu la presse dernièrement afin de sortir de l'ombre.

Le conseil de l'Ordre des experts comptables de Monaco, profession plutôt discrète en général, a reçu la presse dernièrement afin de sortir de l'ombre. Mieux se faire connaître auprès des entreprises, des organismes financiers et des jeunes Monégasques qui pourraient constituer la relève de demain.

Le président du conseil de l'Ordre, Jean-Paul Samba, a insisté sur les règles d'indépendance régissant la profession, ainsi que sur les divers aspects du métier. A savoir : l'accompagnement des installations et des créations de sociétés en Principauté, le conseil auprès d'une clientèle locale et internationale, l'expertise comptable, le visa de l'expert comptable, la gestion de la paie monégasque, les déclarations de TVA et ISB, le commissariat aux comptes et l'audit, les rapports spécifiques sur des problématiques particulières (SICCFIN, CCAF), les normes professionnelles (NMEP).

En Principauté, l'Ordre des experts comptables est membre de droit de huit entités, dont le Conseil stratégique pour l'attractivité (CSA), la Commission de contrôle des activités financières (CCAF) et le Monaco Economic Board (MEB). A l'international, l'activité de l'Ordre est matérialisée par ses adhésions et ses participations à divers organismes.

Par ailleurs, à la demande du gouvernement princier et du Conseil national, l'Ordre participe à l'élaboration de textes à caractère économique tels que la refonte du droit commercial, du droit relatif à la prescription, du droit international privé…

Les normes professionnelles, le contrôle qualité et la formation sont efficaces et sans cesse en amélioration, grâce à la collaboration permanente de l'Ordre et des autorités du pays.

L'Ordre sera vigilant afin que la jeunesse monégasque trouve toujours un intérêt à la profession alors que Monaco négocie un accord avec l'Union Européenne.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct