“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les évêques d'Europe en congrès à Monaco

Mis à jour le 07/10/2016 à 05:14 Publié le 07/10/2016 à 05:14
Autour de l’archevêque de Monaco, Bernard Barsi, et du président du CCEE, le cardinal Peter Erdo, une cinquantaine d’évêques et cardinaux d’Europe ont démarré trois jours de congrès, hier en Principauté.

Autour de l’archevêque de Monaco, Bernard Barsi, et du président du CCEE, le cardinal Peter Erdo, une cinquantaine d’évêques et cardinaux d’Europe ont démarré trois jours de congrès, hier en Principauté. Photo Michaël Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les évêques d'Europe en congrès à Monaco

Ils sont cinquante à prendre part à l'assemblée plénière du Conseil des conférences épiscopales d'Europe démarrée hier pour évoquer les orientations de la religion sur le continent

Veillez à éclairer les consciences des croyants, en leur offrant des critères de jugement et de discernement, pour qu'ils ne se laissent pas distraire par une culture mondaine. » Ces mots sont ceux du Pape François envoyés à Monaco à l'égard des cinquante cardinaux et évêques d'Europe présents en Principauté.

Une délégation internationale pour participer à l'assemblée plénière du Conseil des conférences épiscopales d'Europe (CCEE), qui se tient pour la première fois à Monaco en réunissant les présidents de chaque pays.

Un « événement historique, a noté l'archevêque de la Principauté, Bernard Barsi, en accueillant ses confrères. « Par nos travaux, nos réflexions et nos partages, nous tenterons d'éliminer les obstacles qui menacent l'avenir et le progrès des peuples européens. Sur ce point, nous savons qu'il y a beaucoup à faire, tant l'Europe connaît de crises et de conflits. »

"Une ouverture vers le monde"

Voilà pour l'objectif de cette réunion des hauts dignitaires européens de l'église catholique qui se retrouvent annuellement et qui vont plancher pendant deux jours pour échanger leurs expériences et réfléchir à la place de la religion catholique en Europe.

« C'est le moment le plus important de l'année, où tous nos représentants sont présents. Nous évoquons les sujets d'actualité qui touchent l'Europe. Notamment la situation des chrétiens au vu des événements que nous avons pu vivre », commente le vice-secrétaire général du CCEE, Michel Remezy.

« Mais nous avons aussi une ouverture vers le monde en recevant des représentants de l'Eglise de tous les continents. Nous prônerons aussi le dialogue œcuménique et nous évoquerons aussi la situation entre Israël et la Palestine. »

Une célébration dimanche

Au cours de ce congrès, les membres du CCEE vont également élire un nouveau président pour cinq ans. Il succédera au cardinal Peter Erdo, en poste depuis dix ans.

Enfin, si l'assemblée plénière se tient à huis clos, le temps fort et populaire de ce congrès européen se jouera dimanche. Il est prévu une célébration eucharistique, en la cathédrale de Monaco, à 10 h 30. Un événement où nombre de fidèles sont attendus pour cette messe dominicale particulière.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.