“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les écoles Doumer et Ténao de Beausoleil ont vidé les greniers

Mis à jour le 28/04/2016 à 05:08 Publié le 28/04/2016 à 05:08
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les écoles Doumer et Ténao de Beausoleil ont vidé les greniers

Pour les deux écoles Paul-Doumer et Ténao, c'était la première fois qu'un vide-greniers était organisé, toute la journée du dimanche, dans les cours respectives.

À l'école Paul-Doumer, des parents ont dressé leur stand dans la cour, ou fait des donations d'objets, jouets ou livres à l'école qui a pu dresser un grand stand sous le préau.

« L'objectif du vide-greniers est de financer en partie les spectacles de fin d'année. C'est sympathique car les ventes et les achats se font en famille », explique Julien Sens-Olive, directeur des maternelles. Succès également le stand buvette, qui était tenu par l'association des parents d'élèves FCPE.

Habits, peluches, jouets et autres livres ont également rempli les stands de l'école du Ténao. Ils représentaient des donations des familles d'élèves. Ils ont été récupérés par l'association des parents d'élèves APE Ténao, qui ont dressé ces stands en cercle dans la cour d'école. Un stand snack et buvette a contribué à l'ambiance conviviale et familiale autour du vide-greniers.

Les recettes récoltées permettront de financer des petits matériels, sorties et activités diverses.

Jean-Charles Rollet, directeur de la police municipale, et sa coéquipière ont assuré la sécurité lors des deux manifestations.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.