“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les dix ans de Sota Òrme : la fête continue !

Mis à jour le 29/06/2018 à 05:17 Publié le 29/06/2018 à 05:17
Les participants de l'atelier théâtre, avec petits et grands qui ont régalé l'assistance.	(DR)

Les dix ans de Sota Òrme : la fête continue !

L'association Sota Òrme a vu le jour il y a dix ans.

L'association Sota Òrme a vu le jour il y a dix ans. Arlette Pastor, la présidente, a rappelé l'origine du nom de l'association, faisant référence à un lieu de rencontre incontournable à Gorbio : L'Ormeau. Pour fêter ces dix ans, l'atelier-théâtre de l'association, fort de ses vingt et un acteurs, a voulu évoquer, dans son spectacle, ces moments du quotidien vécus sous l'ormeau : les retours de campagne, les amours naissantes, les discussions en attendant le repas... et aussi les retrouvailles avec les fameux « Parisiens » ou tout autre « forestier », ou encore avec le retour au pays des gorbarins.

Le goût du vécu pour certains, la nostalgie pour d'autres, et des souvenirs heureux pour beaucoup.

Le spectacle, mêlant la langue française et le gorbarin, fut un vrai moment de complicité et les rires ont ponctué les échanges enjoués et savoureux entre les comédiens. Des moments d'émotion aussi à la lecture de textes personnels, touchants de vérité.

Bravo à toute l'équipe, sans oublier les concepteurs du décor, un magnifique ormeau, Claude Godefroy et Jean Pierre Spiès ! Ce dernier, président de l'IEO 06 (Institut des études occitanes) rappela l'importance du respect dû aux langues régionales et son bonheur de voir la langue du pays aussi bien servie par le biais du théâtre.

Dans l'assistance nombreuse, on a noté la présence de M. Baquié, président honoraire de l'IEO 06 et de Mme et M. Arignani, des Chacharouns de Roquebrune. La fête se prolongea avec un joyeux balèti autour du feu de la Saint-Jean, sur la place du village.


La suite du direct