Rubriques




Se connecter à

Les Conquérantes retrace la lutte historique des femmes pour obtenir le droit de vote

Jeudi soir à partir de 20 heures, le cinéma Eden projette le film Les Conquérantes.

Publié le 27/11/2018 à 05:11, mis à jour le 27/11/2018 à 05:11
Le film Les Conquérantes plonge le public dans le petit village d'Appenzell en 1971, année du référendum sur le droit de vote des femmes. 	(DR)
Le film Les Conquérantes plonge le public dans le petit village d'Appenzell en 1971, année du référendum sur le droit de vote des femmes. (DR)

Jeudi soir à partir de 20 heures, le cinéma Eden projette le film Les Conquérantes. Cette comédie imaginée par Petra Volpe rend hommage, sous la forme d'une comédie, à l'une des grandes dates du combat féministe : la victoire au référendum fédéral qui en 1971 posa - aux hommes suisses - la question du droit de vote des femmes.

L'histoire du droit de vote résumée après la projection

 

Le troisième long-métrage, de la cinéaste suisse a été couronné au Festival International de Tribéca.

La fiction se déroule dans le petit village suisse d'Appenzell. En mère au foyer exemplaire, Nora ne conçoit d'ailleurs pas sa vie autrement.

Pourtant, à l'approche d'un référendum sur le droit de vote des femmes, un doute l'assaille : et si elles s'affirmaient davantage face aux hommes ? À mesure que Nora propage ses drôles d'idées, un désir de changement s'empare du village, jusque chez les plus récalcitrantes… À l'issue de la projection, Martine Caserio, adjointe à la Culture et au patrimoine et membre du club Soroptimist de Menton retracera l'historique du droit de vote.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.