“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les cinq points à retenir sur les nouvelles mesures sanitaires à Monaco

Mis à jour le 14/05/2021 à 20:01 Publié le 14/05/2021 à 20:01
Assouplissements concernant les restaurants : les clients y sont accueillis de 19 h à 23 h, mais toujours en montrant un justificatif: résider, travailler ou étudier en Principauté, ou bien y séjourner à l’hôtel.

Assouplissements concernant les restaurants : les clients y sont accueillis de 19 h à 23 h, mais toujours en montrant un justificatif: résider, travailler ou étudier en Principauté, ou bien y séjourner à l’hôtel. Photo Cyril Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les cinq points à retenir sur les nouvelles mesures sanitaires à Monaco

Le dispositif en vigueur arrive à échéance ce dimanche à minuit. L’ensemble des mesures sanitaires actuelles sont prolongées jusqu’au dimanche 30 mai avec, toutefois, quelques assouplissements.

Va-t-on enfin pouvoir, en Principauté, retrouver ce petit vent de liberté qui nous est cher?

Le dispositif en vigueur depuis le 11 janvier dernier, prolongé le 2 mai 2021, arrive à échéance ce dimanche à minuit. Et la question est donc sur toutes les lèvres. D’autant plus que le nombre de cas de personnes contaminées à la Covid-19 est en baisse, à Monaco comme en France, et que cela n’a échappé à personne.

Pour autant, la prudence reste de mise. Et le gouvernement, sous l’autorité du prince, vient de décider de prolonger l’ensemble des mesures sanitaires actuelles jusqu’au dimanche 30 mai avec, toutefois, quelques assouplissements. Cette décision fait suite aux propositions du gouvernement établies en concertation avec le Conseil national lors d’un comité mixte de suivi qui s’est tenu en début de semaine.

Voici en 5 points ce qu’il faut retenir.

1. Un ralentissement du virus moins rapide qu’à l’automne dernier

La situation sanitaire de la Principauté démontre que la circulation du virus poursuit la baisse entamée de manière significative à la fin du mois de mars.

Toutefois, ce ralentissement est beaucoup moins rapide que lors de l’automne dernier. Ce qui impose de rester vigilant.

Il aura fallu 6 semaines pour diviser le taux d’incidence par 4. Il se situe à 57,4 pour la semaine du 3 au 9 mai.

Au niveau de l’activité hospitalière, les chiffres se sont nettement améliorés. Ce jeudi, "seulement" deux personnes non-résidentes étaient prises en charge par le CHPG. L’une d’elles étant soignée en réanimation.

"Ces résultats sont le fruit des efforts consentis par chacune et chacun tout au long de ces dernières semaines et de la progression de la vaccination", a rappelé vendredi le gouvernement dans un communiqué de presse adressé à la rédaction de Monaco-Matin.

2. 40 % de la population résidant en Principauté vaccinée

Aujourd’hui, 14.860 personnes sont vaccinées, soit près de 40 % de la population résidant en Principauté.

Le gouvernement princier, qui vient d’être réapprovisionné en doses de vaccin Pfizer, poursuit la campagne de vaccination avec les personnes de +45 ans qui ont manifesté le souhait d’être vaccinées avant d’envisager d’élargir à d’autres groupes.

Grâce à la dernière livraison de vaccins, il sera possible d’atteindre l’objectif de vacciner rapidement 48,5 % de la population résidant en Principauté.

3. Recul du couvre-feu et assouplissement pour les restaurants, bars et cafés

Les règles s’assouplissent un peu concernant les restaurants de la Principauté.
En raison du recul du début du couvre-feu– à 22 heures– le service du dîner est prolongé d’une heure et s’établit donc de 19 h à 23 h.

Pour le déjeuner et le dîner, l’établissement ne peut accueillir, sur présentation d’un justificatif, que des clients de nationalité monégasque ou résidant à Monaco, les étudiants et personnes scolarisées en Principauté et des clients d’hôtels à Monaco.

À cela s’ajoutent pour les deux services, les personnes exerçant une activité professionnelle à Monaco et, cette fois-ci, les membres de leur famille vivant sous le même toit.

Mais pour l’instant pas d’autres assouplissements. Les frontaliers, par exemple, ne peuvent toujours venir au restaurant en Principauté.

Les bars et cafés voient leur plage horaire d’ouverture prolongée: les activités sur place de bar, de snack, de débits de boissons, de service de petit-déjeuner, de glacier et de salon de thé ou de café sont permises de 6 heures à 19 heures à condition d’être servies à table. Mais pas au-delà.

À l’instar des restaurants, les salles de spectacles et le casino peuvent à nouveau accueillir du public jusqu’à 23 heures.

4. Port du masque levé sur les plages et piscines rouvertes

Sur les plages, l’obligation du port du masque est levée sous réserve du strict respect d’une distance minimale d’au moins 1,5 mètre entre deux personnes n’appartenant pas au même groupe. Les groupes ne peuvent pas excéder six personnes.

Les piscines intérieures et extérieures peuvent aussi ouvrir en observant un protocole sanitaire à établir avec la Direction de l’Action Sanitaire pour chaque infrastructure. La piscine du Stade nautique Rainier III ouvrira donc lundi avant de refermer en raison du Grand Prix.

5. Ne pas baisser la garde dans la sphère privée

La situation sanitaire, même si elle indique une tendance encourageante, exige de rester attentif et mobilisé.

Les autorités sanitaires insistent pour que chacun demeure vigilant dans la sphère privée où plus de la moitié des contaminations se réalisent lors de réunions conviviales.

"Une reprise plus affirmée des activités ne doit pas conduire au moindre relâchement dans l’application des mesures barrières, insiste le gouvernement. Il est indispensable que chacun soit responsable et prenne ses précautions pour se protéger et pour protéger les autres."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.