“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les chefs du monde entier réunis en congrès au Grimaldi Forum

Mis à jour le 29/11/2016 à 05:17 Publié le 29/11/2016 à 09:10
Philippe Joannes, chef du fairmont - chef world summit, le rendez-vous professionel mondial de la gastronomie au Grimadi Forum de Monaco.

Philippe Joannes, chef du fairmont - chef world summit, le rendez-vous professionel mondial de la gastronomie au Grimadi Forum de Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Les chefs du monde entier réunis en congrès au Grimaldi Forum

Le Grimaldi Forum s'est transformé en épicentre de la gastronomie mondiale.

Jusqu'à aujourd'hui, l'endroit accueille le Chefs World Summit, un congrès uniquement ouvert aux professionnels. L'événement est bâti autour de trois mots-clés: "Partage, amitié, message", résume Philippe Joannès, le chef exécutif du Fairmont Monte-Carlo et directeur de programme au Chefs World Summit.

Depuis dimanche, les participants, parmi lesquels le chef mentonnais du Mirazur Mauro Colagreco, sont là pour "goûter de nouveaux produits, échanger avec d'autres chefs". Notamment les plus jeunes: le but est aussi de "partager les idées, transmettre l'expérience", complète Catherine Decuyper, la présidente d'Informa France, qui organise le congrès.

Une série de conférences aborde les thèmes qui agitent le monde des chefs: réputation en ligne, implantation à l'étranger, concepts de demain… Les sujets d'une profession en pleine mutation.

Mutations

Les interrogations des clients, par exemple, portent sur les allergies, les régimes particuliers, l'éco-responsabilité… Autre sujet abordé, les réseaux sociaux. "On était enfermés dans nos cuisines, restitue Philippe Joannès. Maintenant, ça va vite, ça communique. On se doit d'être préparés. Avant, on attendait les guides. Aujourd'hui, chaque client est un guide." 

Les images et les commentaires fusent sur le web, et "il faut accepter de se faire juger". Le jugement, indissociable du monde de la cuisine, s'est "accentué", relève encore Philippe Joannès. Alors dans ce contexte, échanger est "indispensable. Les choses changent. Il faut se tenir à la page".

Au Grimaldi Forum, tout se déroule dans une ambiance plutôt conviviale. "Tout le monde pense qu'on est des concurrents, explique Philippe Joannès. Mais on partage tous les mêmes soucis et les mêmes plaisirs."

Travailler ensemble

Après les conférences, les échanges se poursuivent. Même chose en dehors du congrès. Hier soir, vingt tables de dix convives étaient dispersées dans des établissements de la Principauté. Une soirée pensée autour de ce concept: les chefs cuisinent, échangent avec les clients, des fonds sont reversés à l'Amade-Monaco.

C'est une manière, aussi, de faire passer le message que Philippe Joannès veut transmettre: "Arrêtons de nous poser des questions. Parlons ensemble pour trouver des solutions."


La suite du direct