“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les championnats du monde dans le viseur de la Société nautique

Mis à jour le 06/09/2018 à 05:05 Publié le 06/09/2018 à 05:05
Maxime Maillet, Giuseppe Alberti et Mathieu Monfort n'ont pas souffert pour rien : ils partent au Canada.

Les championnats du monde dans le viseur de la Société nautique

Samedi dernier, les athlètes de la Société nautique de Monaco - le club d'aviron de la Principauté - étaient convoqués par leur entraîneur Daniel Fauché pour un rendez-vous important : un test de 6 000 mètres à l'ergomètre.

Samedi dernier, les athlètes de la Société nautique de Monaco - le club d'aviron de la Principauté - étaient convoqués par leur entraîneur Daniel Fauché pour un rendez-vous important : un test de 6 000 mètres à l'ergomètre. C'est ainsi qu'on appelle un rameur dans le monde de l'aviron. Le but de ce test très officiel n'était pas anodin : il s'agissait de sélectionner les équipages qui défendront les couleurs de la Principauté lors des championnats du monde d'aviron de mer qui auront lieu sur la côte ouest du Canada, à Victoria en Colombie-Britannique, du 11 au 14 octobre prochain.

Les meilleurs rameurs du club ont donc dû se soumettre à la difficile épreuve d'un sprint sur 6 kilomètres. Une épreuve à la fois de vitesse mais aussi d'endurance qui a mis les corps des athlètes à rude épreuve. Car, de même qu'en course, c'est presque un sprint de 6 kilomètres qu'ont dû s'infliger les rameurs, luttant contre la douleur physique pour arriver au bout en un minimum de temps, soit environ 20 minutes.

Et les lauréats sont…

Beaucoup de sueur, de la douleur et après l'effort… l'attente, car ils auront dû patienter jusqu'à lundi soir pour connaître les résultats et enfin savoir qui irait tenter de décrocher des titres de champions du monde au Canada.

Ce sont donc, chez les femmes, Kristina Fortuna, Magali Albin, Helena Hehlke, Carla Maillet, Clara Stefanelli et Coline Caussin qui défendront les couleurs de Monaco. Chez les hommes, Ludovic Dubuis prendra place dans le double mixte aux côtés de Clara Stefanelli ; Giuseppe Alberti courra en solo ; Mathieu Monfort fera équipe dans le double masculin avec Paul Mosser et Quentin Antognelli ; Gaetan Delhon, Maxime Maillet et William Ader - barrés par Coline Caussin- prendront place dans le 4 barré masculin.

Un lourd entraînement les attend pendant la trentaine de jours qui les séparent de ces championnats du monde avec à la clé, on l'espère, quelques titres pour la Principauté et la Société nautique de Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct