“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les carabiniers passent à l'heure d'hiver

Mis à jour le 24/10/2017 à 05:24 Publié le 24/10/2017 à 05:23
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les carabiniers passent à l'heure d'hiver

La relève de la garde d'hier avait une saveur toute particulière pour les carabiniers du prince qui ont remisé leur uniforme blanc et léger pour revêtir une tenue plus sombre et plus chaude

Tous les jours de l'année, c'est le même rituel sur la place du Palais princier. À 11 h 55 précises, les cloches retentissent pour indiquer que l'heure de la relève de la garde a sonné.

Hier, comme d'habitude, les carabiniers qui viennent d'assurer la surveillance du Palais, vont céder la place à leurs collègues, pour un relais qui va durer 24 heures.

« Pas un fake »

Cette cérémonie militaire, à la mécanique parfaitement bien huilée, est l'une des grandes attractions touristiques de Monaco. « Les cars de touristes s'arrêtent en priorité sur la place du Casino de Monte-Carlo et sur la place du Palais princier pour assister à la relève de la garde », sourit avec fierté un carabinier.

Un sentiment de fierté revendiqué, qu'explique ainsi l'adjudant-chef Olivier Dréan, officier communication de la Compagnie des carabiniers du Prince : « Cette relève de la garde est la dernière qui ne soit pas un fake. À Monaco, les carabiniers qui prennent la relève assurent réellement la garde pendant 24 heures. Ici, nous avons une vraie garde montante et descendante. Ce n'est pas comme à Buckingham… » En Angleterre, la cérémonie relève plus du folklore que du défilé militaire, les soldats en tunique rouge et poils d'ours sur la coiffe, qui assurent le spectacle, ne sont pas ceux qui garderont le palais de la reine…

À Monaco, la cérémonie est avant tout militaire. L'adjudant-chef Dréan l'atteste : à cette occasion, « la garde descendante peut juger de la force d'engagement de ses camarades montants à travers l'échange de regards lors de la cérémonie de relève de la garde ».

« Un honneur »

Hier, la relève de la garde avait une saveur un peu particulière. Car le lundi 23 octobre est la date retenue par le prince Albert II - sur proposition du colonel Luc Fringant, le commandant supérieur de la Force publique monégasque - pour faire passer ses carabiniers, pompiers et autres policiers à l'heure d'hiver. C'est hier, en effet, que les uniformes d'été ont été remisés au profit des tenues d'hiver, plus adaptées à la fraîcheur qui s'annonce.

Les centaines de touristes massés sur la place du Palais ont donc vu des carabiniers en blanc laisser leur tour de garde à des collègues vêtus d'un uniforme sombre, au tissu plus épais. Une nouvelle tenue particulièrement bienvenue pour ces militaires qui assurent la surveillance du Palais 24 heures sur 24, nuit comprise…

« C'est un honneur pour nous de servir de cette manière aujourd'hui hors norme, reprend l'adjudant-chef Dréan. On ne trouve ça qu'à Monaco. »

C'est sans doute aussi pour assister à une véritable relève de la garde que les touristes font parfois des milliers de kilomètres.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.