“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Carabiniers du Prince célèbrent leur Saint Patron

Mis à jour le 25/01/2019 à 05:17 Publié le 25/01/2019 à 05:17
Le prince Albert II a accompagné des Carabiniers et leur Orchestre lors de la cérémonie au Musée Océanographique.

Le prince Albert II a accompagné des Carabiniers et leur Orchestre lors de la cérémonie au Musée Océanographique. Stéphane Danna/Dir.Com.

Les Carabiniers du Prince célèbrent leur Saint Patron

Les cérémonies commémorant la Saint Sébastien, Saint Patron des Carabiniers du Prince, ont été célébrées en présence du souverain et de la princesse Stéphanie, marraine des Carabiniers.

Les cérémonies commémorant la Saint Sébastien, Saint Patron des Carabiniers du Prince, ont été célébrées en présence du souverain et de la princesse Stéphanie, marraine des Carabiniers.

Une messe solennelle, présidée par Monseigneur Bernard Barsi, archevêque de Monaco, et concélébrée par l’abbé Guillaume Paris, vicaire général, l’abbé Daniel Deltreuil, curé de la cathédrale et le père César V. Penzo, aumônier militaire de la Force Publique, a été célébrée en la Cathédrale de Monaco.

Au cours de l’office, l’Orchestre des Carabiniers, dirigé par le major Olivier Dréan, et accompagné par Stéphane Catalanotti au grand orgue, ont interprété les musiques traditionnelles de la Saint Sébastien.

Un cocktail, précédé d’une allocution du chef de corps des Carabiniers du Prince, le commandant Gilles Convertini, était ensuite offert aux participants, dans la salle de conférences du Musée Océanographique.

Cette année, pour la première fois depuis sa récente prise de fonction, le colonel Tony Varo, commandant supérieur de la Force Publique était présent aux côtés du commandant Gilles Convertini.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct