“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les Calcettos d'Eze et La Turbie en plein essor L'Hôpital renforce son leadership

Mis à jour le 30/01/2017 à 05:03 Publié le 30/01/2017 à 05:03
L'équipe de l'UBS Monaco est toujours à la recherche de sa première victoire.

L'équipe de l'UBS Monaco est toujours à la recherche de sa première victoire. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les Calcettos d'Eze et La Turbie en plein essor L'Hôpital renforce son leadership

Dans le cadre du Challenge Rainier III, deux nouvelles rencontres avaient lieu : Le Centre hospitalier Princesse-Grace face au Cabinet Wolzok d'une part ; et la SBM Offshore contre UBS Monaco d'autre part.

Dans le cadre du Challenge Rainier III, deux nouvelles rencontres avaient lieu : Le Centre hospitalier Princesse-Grace face au Cabinet Wolzok d'une part ; et la SBM Offshore contre UBS Monaco d'autre part.

Le match entre l'Hôpital de Monaco et le Cabinet Wolzok ne laissait pas de place au suspens.

Face à l'équipe adversaire, forcée de démarrer la rencontre à dix, le CHPG n'attendait guère pour inscrire les premiers buts : 3-0 après un quart d'heure de jeu, score qui reste le même jusqu'à la deuxième période. Après la pause, le Cabinet Wolzok, bien qu'au complet, ne tenait le coup que quelques minutes, puisque les joueurs de l'Hôpital aggravaient le score en un temps record. En effet, ils marquaient neuf buts en seulement treize minutes. Wolzok tentait alors de compenser : Romain Douala ouvrait la marque, suivi dans la foulée par Thomas Redjem. Parmi les nombreux buteurs du CHPG, on citera Houdou Zeba et Axel Scheneider, qui marquaient chacun deux buts, sans oublier Anthony Boffa, auteur d'un quadruplé.

Match indécis entre la SBM Offshore et UBS Monaco

Avec un score final de 12-2, l'Hôpital conserve sa première place au classement du Challenge, devant les Carabiniers.

La rencontre entre la SBM et UBS ne se déroulait pas de la même manière. À la mi-temps, le score était déjà scellé : 2-2. Dès la douzième minute, Yvan Kabalane signe le premier but du match pour l'équipe UBS. S'en suivent alors de longues minutes de jeu, exemptes de toutes nouvelles réalisations. Peu de temps avant la pause, le compteur s'accélère : Papa Demba Ndiour égalise pour la SBM Offshore, mais il est vite rattrapé par le but du capitaine UBS, Michel Villas.

Alors que ce dernier pensait en donner l'avantage à son équipe, UBS revient au score juste avant le coup de sifflet de l'arbitre, suite à un but de Rémy Chayeb. Malgré les efforts d'Émile Jozan et de Philippe Levy pour la SBM, et d'Arnaud Tetu pour UBS, le score n'évolue pas en deuxième période.

Au classement général, la SBM occupe actuellement la septième place, tandis que UBS, neuvième, est toujours à la recherche de sa première victoire.

Le 30 janvier, trois nouvelles rencontres auront lieu : la Fonction Publique affrontera le Centre Rainier III ; l'AS Monaco FC s'opposera au MR Concept et Ribeiro Frères se mesurera à la Sûreté Publique.

Suite au succès de la création du premier calcetto à La Turbie, qui réunit des centaines de passionnés du ballon rond chaque semaine, la « team Borfiga » parvenait à reproduire la même émulation à Eze, avec un terrain de football à cinq joueurs.

« Nous sommes très satisfaits d'être parvenus à fédérer une certaine communauté Calcetto Eze comme nous l'avions fait auparavant à la Turbie. Le challenge n'était pas le même puisque nous avions surtout des habitués de Tennis et depuis peu de Padel. Mais, au fil des mois, la qualité du terrain proposé et également la possibilité de revoir chacune de ses actions sur son portable, ordinateur ou tablette a séduit de nombreux passionnés de Foot. » explique Michel Borfiga, le manager général des sites de la Turbie et d'Eze.

« Nous avons eu la chance également de pouvoir accueillir cet été des stars de football qui ont marqué l'histoire de ce sport, tel que David Trezeguet ou encore l'été dernier Zlatan Ibrahimovic. La venue de ces joueurs dans nos locaux a été une formidable carte de visite pour la visibilité de notre toute nouvelle structure. »

Une structure à la pointe des dernières technologies, puisque pour une heure de calcetto, 70 euros à la Turbie et 80 euros à Eze, les joueurs ont la possibilité de visionner, chez eux, chaque action de la partie.

De jeunes passionnés de football, prêts à disputer une partie de calcetto.
De jeunes passionnés de football, prêts à disputer une partie de calcetto. I.C.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.