“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les Caisses sociales misent sur le tout numérique

Mis à jour le 14/12/2016 à 05:02 Publié le 14/12/2016 à 05:02
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les Caisses sociales misent sur le tout numérique

De nouveaux services sont en place pour les assurés, dont une application pour smartphones qui permet de conserver sur soi sa carte d'immatriculation et la partager avec ses bénéficiaires

Ceux qui ont tendance à oublier leur carte papier d'immatriculation d'assuré aux Caisses sociales ont désormais une planche de salut… via leur smartphone. En effet, une application permet de charger sur son téléphone portable sa carte d'assuré et de pouvoir la partager avec les membres de sa famille qui bénéficient de sa couverture sociale.

Plus moyen de l'égarer ou de l'oublier, l'application permet de la garder dans la poche et de pouvoir accéder, en extension de l'application, au site web optimisé en 2015 des Caisses sociales où les opérations de consultation, d'information et de remboursement sont consignées. Développée en interne et testée cet été avec le personnel, l'application compte déjà 3 000 téléchargements.

Gagner en performance

« Depuis plusieurs années, nous avons lancé cet élan de la dématérialisation pour être plus performant et industrialiser notre outil de production », souligne Jean-Jacques Campana qui dirige les Caisses sociales monégasques. En moyenne, 900 000 décomptes de maladies transitent chaque année dans les bureaux de la rue Louis-Notari. Outre l'aspect environnemental, le remplacement des feuilles en papier par des envois numériques a permis d'optimiser le temps de traitement. Mais aussi d'envoi, « c'était généralement le plus long entre l'acte médical et le remboursement ».

À l'heure actuelle, 68 % des abonnés aux Caisses sociales ont opté pour la dématérialisation. Et 85 % des employeurs transmettent par voie numérique leurs déclarations de salaires.

Côté nouveautés, les services techniques des Caisses sociales ont mis en place une plateforme web pour déclarer le salaire des employés de maison. Une interface qui facilite la tache des employeurs pour calculer leur salaire brut et les droits sociaux du salarié. Sur les 2019 employeurs de personnel de maison en Principauté, plus de la moitié a déjà souscrit à ce dispositif.

En ligne de mire, après les factures dans les pharmacies, la direction des Caisses sociales a d'autres projets. « La difficulté est de s'adapter aux spécificités de chaque profession », continue Jean-Jacques Campana. Une procédure pour la dématérialisation des factures dans les centres de biologie médicale et pour les actes de radiologie est lancée pour mi-2017.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.