“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les cadors du sport à la télé débarquent en Principauté

Mis à jour le 22/10/2016 à 05:03 Publié le 22/10/2016 à 05:03
Parmi les membres du jury des Sportel Awards, seront notamment présents (de gauche à droite et de haut en bas) : Adriani Vastine, Dan Carter, Djibril Cissé, Donovan Bailey, Max Guazzini, Estelle Messely, Florent Amodio, Jonathan Aka, Michaël Llodra et Gérard Houllier.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les cadors du sport à la télé débarquent en Principauté

Il y aura une belle brochette de sportifs célèbres. Il y aura aussi, et surtout, le monde de la retransmission sportive. Aucun doute : l'heure du Sportel 2016 a sonné. Ça démarre lundi

Les chiffres donnent le tournis : 2 700 participants venus de 75 pays, 740 sociétés, des dizaines et des dizaines de personnalités du monde sportif… Le Sportel est aujourd'hui un événement majeur de la planète sport. En vingt-sept ans, ce forum rassemblant les leaders de l'industrie du sport business et des médias est devenu incontournable. « C'est le marché le plus important en matière de droits sportifs, résume Laurent Puons, le patron de Monaco Mediax, l'organisateur. C'est l'équivalent du Mipcom [Marché international des contenus audiovisuels, à Cannes, ndlr] mais pour le sport. »

Pour Monaco, le Sportel est un gros morceau du calendrier annuel, une manifestation qui pèse sur le plan économique, comparable au Yacht Show. « Pendant trois jours, les 2 700 participants remplissent tous les hôtels quatre et cinq étoiles de Monaco, consomment en Principauté. Les retombées économiques sont importantes », estime Amparo di Fede, la directrice générale du Sportel.

« Les plus belles images de l'année »

Pour le grand public, cependant, le contenu du Sportel est invisible et inaccessible. Ces trois jours sont faits de conférences et de rencontres business réservées aux participants. C'est là que les décideurs - chaînes de télévision, distributeurs et détenteurs de droits sportifs, fédérations internationales, agences de marketing du sport, producteurs et autres organisateurs d'événements - pensent l'avenir des retransmissions sportives (lire l'interview ci-dessous).

Tout sera donc fermé pendant trois jours au Grimaldi Forum, du 24 au 27 octobre. Tout, sauf la grande soirée des Sportel Awards. Elle s'annonce d'autant plus belle qu'elle est ouverte à tous et gratuite. Pour y assister, il suffit de télécharger des invitations sur le site du Sportel (1). La soirée se déroulera le mardi 25 octobre au Grimaldi Forum, salle Prince-Pierre, à partir de 20 h. « Les plus belles images sportives de l'année seront récompensées », insiste Laurent Puons. Des images envoyées par les chaînes et sociétés de production du monde entier, qui seront diffusées et récompensées par catégories, le tout en présence d'un parterre de célébrités du monde sportif qui composeront le jury présidé par Donovan Bailey, une légende de l'athlétisme (lire ci-dessous). Une grande soirée en perspective, qui sera d'ailleurs retransmise en direct sur L'Équipe 21. Et qui, c'est suffisamment rare pour le répéter, sera gratuite pour le public monégasque et azuréen.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.