Les Britanniques de Monaco rendent un dernier hommage à la reine Elizabeth II

Quelques instants avant l’arrivée du cercueil d’Elizabeth II dans l’abbaye de Westminster, certains se sont retrouvés au pub anglais « Le Slammer’s » pour lui rendre un dernier hommage.

K. S. Publié le 20/09/2022 à 05:05, mis à jour le 20/09/2022 à 13:01
Les Britanniques se sont réunis pour assister aux funérailles retransmises à la télévision depuis leur pub anglais "Le Slammer’s" à Monaco Photo J.-F. O.

"Elle représentait tout ce qu’on avait." Ces mots ont retenti chez chacun des Britanniques rencontrés ce lundi un peu avant le début de la cérémonie funéraire de la Reine Élizabeth II.

"La constitution, le travail c’est elle. C’était ma reine depuis que je suis né. J’ai 69 ans maintenant. C’est un morceau de moi et de mon pays qui est parti. Une institution", confie Terry le gérant du pub "Le Slammer’s", qui a reçu de nombreuses marques de condoléances depuis plus de 10 jours. "Que ce soient les Anglais, les Écossais, Irlandais et même des clients étrangers allemands, norvégiens, néerlandais... toutes les personnes qui viennent dans mon établissement sont désolées et montrent du respect. Je n’ai pas de mots."

Terry n’a pas servi ses clients durant la diffusion des funérailles. Photo J.-F. O..

"Mieux de vivre ce moment avec des amis plutôt que d’être isolé"

Si le Royaume-Uni était quasiment à l’arrêt ces derniers jours, la question s’est posée pour le responsable d’ouvrir ou non son établissement. "J’ai décidé jeudi dernier que j’allais ouvrir juste pour les personnes qui voulaient voir la cérémonie en anglais. Je n’ai pas fait de grande annonce. Par contre, prévient Terry à quelques minutes du début de la procession, je n’ouvre pas pour les gens qui veulent faire la fête. Ce n’est pas le moment".

Juste avant que celle-ci ne débute, une petite dizaine d’habitués s’étaient déjà retrouvés autour d’une bière ou d’un café pour évoquer des souvenirs liés à la reine. "C’est mieux de vivre ce moment avec des amis plutôt que d’être isolé dans notre appartement avec la télé. C’est comme à l’époque des funérailles de Diana. On ne veut pas rester seul dans ces moments-là pour lui dire au revoir après 72 ans", explique Ken, qui partage ce laps de temps avec Richard venu dans cette même optique de vivre ensemble un instant solennel.

"On vient ici car il y a une forte communauté britannique, c’est un peu comme une tradition chez nous. On veut être ensemble pour notre souveraine."

Les Britanniques n'ont pas tenu à rester "isolés" pour vivre ce moment. Photo J.-F. O..

"Je ne suis pas un grand royaliste, mais je respecte ce qu’elle a fait"

De l’autre côté de la terrasse, Barry, Kevin et Mark, trois amis de passage en Principauté, évoquent entre eux les actions positives qu’ils retiendront de la reine et les changements que va connaître leur pays suite à sa disparition: "Nous sommes en vacances et nous rentrons chez nous aujourd’hui. On est ici pour montrer notre respect envers la reine qui a fait de très belles choses pour notre pays pendant toutes ces années. Je ne suis pas un grand royaliste mais je respecte ce qu’elle a fait pour nous", confie Barry.

"Tout le monde regarde ce qui se passe au pays aujourd’hui donc on est ici pour être avec les nôtres d’une certaine manière", souligne Mark qui aura, comme plusieurs centaines de millions de téléspectateurs, eu la possibilité de dire au revoir à sa reine.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.