“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Bambous a fêté ses 20 ans de bien-être près de Grasse

Mis à jour le 09/07/2018 à 05:08 Publié le 09/07/2018 à 05:08
20 ans de bien-être et de complicité, ça méritait bien une fête.

20 ans de bien-être et de complicité, ça méritait bien une fête. DR

Les Bambous a fêté ses 20 ans de bien-être près de Grasse

On n'a pas tous les jours 20 ans et c'est encore plus vrai lorsqu'il s'agit d'une association.

On n'a pas tous les jours 20 ans et c'est encore plus vrai lorsqu'il s'agit d'une association. C'est donc dans la joie et avec une certaine émotion que l'association monégasque Les Bambous a fêté cet événement à la Bambouseraie du Mandarin, près de Grasse.

En 1998, l'association de tai chi chuan, Les Bambous, voyait le jour. à l'époque, cette discipline, qui est un art martial chinois interne dont on parlait peu, était plus connue comme étant une gymnastique de santé.

Fière de cette aventure et du chemin parcouru, c'est le 24 juin et dans une ambiance sympathique et dynamique qu'une grande partie des adhérents sont venus fêter cet anniversaire.

La journée s'est articulée autour de la pratique de tai chi chuan et de qi gong, avec présentation des bols tibétains ou bols chantants.

Un pique-nique a clôturé cette journée d'anniversaire où 20 années de souvenirs ont été balayées.

« Reconnues comme thérapies complémentaires »

20 ans de pratique, de partage, d'enseignements, de sourires et d'amitiés, insufflés par Mijo Boulet Crovetto, professeur et ancienne championne de France, médaille de Bronze de l'Éducation Physique et des Sports, et le président Jean-Marc Bardy.

L'association a profité de cette occasion pour remercier les soutiens indéfectibles qu'elle a eue à ses débuts avec Monsieur le consul de Chine à Monaco de l'époque, ainsi que l'ancienne Direction du département des arts martiaux chinois à la FFKAMA, face à une certaine méfiance que suscitait cette pratique peu connue il y a 20 ans. Enfin les services du gouvernement, « qui par leur bienveillance nous permettent de pratiquer dans de bonnes conditions ».

« À une époque où les médecines douces offrent enfin une alternative pour améliorer son bien-être, rappelons que le tai chi chuan et le qi gong ont été officiellement reconnus depuis 2013 par l'Académie de Médecine de Paris comme thérapies complémentaires », conclut l'association.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct