“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les Archives audiovisuelles ressuscitent Youssef Chahine

Mis à jour le 11/11/2016 à 05:10 Publié le 11/11/2016 à 05:10
Le souverain a assisté à la projection du film de Youssef Chahine « Adieu Bonaparte », restauré en partie grâce au soutien des Archives audiovisuelles monégasques.

Le souverain a assisté à la projection du film de Youssef Chahine « Adieu Bonaparte », restauré en partie grâce au soutien des Archives audiovisuelles monégasques. Palais princier

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les Archives audiovisuelles ressuscitent Youssef Chahine

Les Archives audiovisuelles ont organisé dernièrement une projection du film Adieu Bonaparte signé en 1984 par le cinéaste Youssef Chahine.

Les Archives audiovisuelles ont organisé dernièrement une projection du film Adieu Bonaparte signé en 1984 par le cinéaste Youssef Chahine. La copie du film vient d'être restaurée au terme d'un tour de table financier auquel l'équipe des Archives audiovisuelles monégasques a participé.

Un choix expliqué par le directeur de cette entité, Vincent Vatrican, à l'occasion de cette séance événement en présence du souverain.

Lien méditerranéen

« Lorsque la Cinémathèque française m'a parlé du projet de participer à un plan de sauvegarde de ses films et de ses archives, il m'a semblé évident que la structure que je dirige devait pouvoir participer à la reconnaissance de l'œuvre d'une des plus grandes figures du cinéma égyptien. »

Et de continuer : « Après tout, nous faisons partie d'un même espace géographique, la Méditerranée, dont la culture doit être tout autant préservée que son environnement. »

Derrière la fresque historique, Chahine raconte sa vision très personnelle de l'histoire des campagnes napoléoniennes, mais aussi celle, plus contemporaine, d'une Égypte qui cherche à affirmer son identité.

La société de Youssef Chahine Misr International, TF1 Studio, la Cinémathèque française, le Centre national du cinéma et de l'image animée et le Fonds culturel franco-américain ont également participé à la restauration de ce long-métrage que les cinéphiles pourront bientôt (re)découvrir.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.