Rubriques




Se connecter à

Les anti-pass sanitaire prêts à faire entendre leur voix pour la première fois à Monaco

Ce samedi 4 septembre à 14h, au départ de la place des Moulins à Monaco, les anti-pass sanitaire de la Principauté manifesteront pour la première fois sur le sol monégasque. Ils protesteront également contre l'obligation vaccinale, dont ils craignent l'extension à d'autres professions que les personnels de santé.

Thibaut Parat Publié le 04/09/2021 à 12:33, mis à jour le 04/09/2021 à 12:40
Après avoir manifesté plusieurs samedis à Nice, les anti-pass sanitaire de la Principauté vont, cette fois-ci, faire entendre leur voix sur le sol monégasque. Chez eux, à la maison. Photo DR

Après avoir manifesté plusieurs samedis à Nice, les anti-pass sanitaire de la Principauté vont, cette fois-ci, faire entendre leur voix sur le sol monégasque. Chez eux, à la maison.

Ce genre de mouvement est une première à Monaco, plutôt habitué aux contestations syndicales.

Le cortège partira du boulevard des Moulins pour se diriger vers l'avenue d'Ostende, la rue Grimaldi, la rue Princesse Caroline et terminera son chemin sur le parvis de l'église Sainte Dévote.

 

Pour les manifestants, il ne sera pas seulement question de protester contre l'obligation du pass sanitaire à Monaco. Ils s'opposent également à l'obligation vaccinale et craignent que celle-ci soit étendue à d'autres professions que les personnels de santé. 

"Le gouvernement n'entend pas évoluer là-dessus ", a rassuré Pierre Dartout, ministre d'Etat.

Le gouvernement princier suivra de très près cette manifestation : de la bonne tenue de celle-ci, dépendra celle des deux autres, prévues le 9 septembre à 15h30 et le 11 septembre à 14h, toujours au départ de la place des Moulins. 

Vous pourrez suivre cette manifestation, dès 14h, sur le compte Twitter de notre journaliste, Thibaut Parat.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.