Rubriques




Se connecter à

Les amoureux des plantes vont devoir patienter jusqu'en 2022 pour la réouverture du Jardin exotique à Monaco

Le site restera fermé toute l’année pour un chantier plus complexe que prévu où il s’agit notamment de procéder à la reconstruction complète des rochers artificiels.

Cédric Verany Publié le 25/02/2021 à 07:22, mis à jour le 25/02/2021 à 21:47
Le chantier est lancé depuis le printemps 2020, et particulièrement acrobatique pour les ouvriers à flanc de colline. (Photo Michael Alési/Dir’Com’)

Les amoureux des plantes en seront pour leurs frais. Comme annoncé en début d’année, le Jardin exotique restera fermé jusqu’en 2022. Les travaux, entamés en mai 2020, seront finalement plus longs que prévu.

Fin 2020, les services techniques communaux qui supervisent le chantier ont fait le choix de revoir leur copie pour une plus vaste opération qualifiée de "travaux les plus importants jamais entrepris" sur ce site depuis son ouverture en 1933.

Objectif principal: refaire les vieux rochers artificiels qui agrémentent le jardin, devenus menaçant ainsi que les passerelles de circulation. "En détruisant les faux rochers, des travaux nécessaires de structures énormes sont apparus" avait expliqué le maire Georges Marsan, lors de ses vœux en janvier dernier.

Aucun plan, ni aucun document n’avaient été répertoriés et conservé au moment des travaux de création du jardin à partir de 1913, ce qui fait que les ouvriers ont découvert au fur et à mesure l’envers et le fonctionnement des structures.

 

Un chantier sous grande prudence

À ce jour, alors qu’une quinzaine d’ouvriers s’activent quotidiennement, la plupart des rochers artificiels les plus dangereux côté Cap-d’Ail ont été sécurisés. Les travaux se poursuivront tout au long de l’année avec l’appui de la direction des Travaux Publics, en particulier sur le versant côté Menton.

La topographie des lieux, à flanc de falaise oblige à redoubler de prudence et complique aussi l’évacuation des gravats. Une fois la dépose des vieux équipements, l’étape suivante consistera en la reconstruction de ces rochers artificiels.

Un paysagiste à l’œuvre

En attendant, l’équipe des jardiniers est mobilisée pour l’entretien quotidien des succulentes qui arborent l’établissement, dont certaines espèces centenaires. Pour leur protection, beaucoup ont été enveloppées à leur base. Et de travaux seront aussi effectués sur le système d’arrosage.

 

Histoire de tenir le coup jusqu’à l’accueil du public, espéré en 2022, dans un lieu qui aura été restructuré en profondeur dans sa structure… et aussi repensé. C’est le travail actuellement d’un paysagiste, avait confié le maire en janvier dernier, qui prépare ce changement.

Le chantier se déroule au milieu des succulentes, dont la plupart ont été protégés par l’équipe des jardiniers attentive aux côtés des ouvriers. (Photo Michael Alési/Dir’Com’).

1.16 millions d'euros de budget et des salariés temporairement replacés

C’est un budget conséquent dans une année déjà jalonnée de travaux pour la mairie. Le Jardin exotique étant dans son périmètre de gestion, le conseil communal a validé ces derniers mois le prélèvement de 1,16 million sur le fonds financier communal pour procéder aux travaux.

Une aide financière du gouvernement

En détail : 660 000 euros pour la sécurisation des rochers artificiels et 500 000 euros pour le remplacement et la réfection des quatre passerelles. À ce total, s’ajoutent près de 100 000 euros, engagés sur les fonds de la mairie, pour des études préalables, des sondages et des essais.

Et la dernière phase des travaux de sécurisation sera prise en charge par le gouvernement, sollicité pour une aide financière d’urgence, fin 2020.

La fermeture du Jardin exotique pour une année encore, avait déjà obligé l’équipe communale, ces dernières semaines, à prendre des décisions pour le personnel. Si les jardiniers et l’équipe administrative sont mobilisés sur ce chantier, toutes les autres catégories de personnel : gardes, caissières ont accepté des postes temporairement au sein d’autres services de la mairie, jusqu’à la réouverture du site.

De nouvelles passerelles vont être installées (Photo Michael Alési/Dir’Com’).

Neuf passerelles à refaire

En parallèle de la réfection complète des rochers artificiels, l’autre morceau de ce chantier au Jardin exotique, c’est la dépose et l’installation de nouvelles passerelles qui servent à la promenade à travers les plantes.

D’ici à la fin du mois de mars, quatre d’entre elles auront été remplacées. Les équipements, dont la longueur varie de 4,80 mètres à plus de neuf mètres doivent être grutés, de nuit, en coupant la circulation sur le boulevard pour manœuvrer.

À terme, les neuf passerelles du jardin doivent être renouvelées. Et leurs structures faites en poutres métalliques enrobées de décor façon faux bois seront remplacés avec des garde-corps à l’identique pour préserver le caractère esthétique des lieux.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.