“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Ambassadeurs de la destination Monaco fédèrent

Mis à jour le 01/06/2019 à 10:15 Publié le 01/06/2019 à 10:15
De gauche à droite : Gianmarco Albani, responsable du projet « Ambassadeurs de la destination »; Fabrice Marquet, directeur de Monaco Tech ; Alessandro Giusti, Consul de Monaco à Florence ; Robert Fillon, ambassadeur de Monaco en Italie ; et Diego Bonaventura, directeur de la Chambre de Commerce de Monaco.	 (DR)

Les Ambassadeurs de la destination Monaco fédèrent

Le Club des « Ambassadeurs de la destination Monaco » de Florence s’est réuni, dans le cadre historique de l’Hôtel Villa Cora.

Le Club des « Ambassadeurs de la destination Monaco » de Florence s’est réuni, dans le cadre historique de l’Hôtel Villa Cora. L’objectif de ce Club est de rassembler des personnalités italiennes de tous horizons, motivées par leur amour pour la Principauté. Elles s’engagent à promouvoir la destination auprès de leurs relations tant professionnelles qu’amicales.

Cette réunion a été marquée par la présence du directeur de la Chambre de Commerce de Monaco, entité du Monaco Economic Board, et du directeur de Monaco Tech ; tous deux venus nouer et développer des contacts avec la Région toscane, dont le tissu entrepreneurial, dense et diversifié, comprend notamment des entreprises du secteur des nouvelles technologies.

À noter que les groupes d’Ambassadeurs de la Destination Monaco se sont fédérés autour des Consuls de la Principauté en Italie et rassemblent aujourd’hui 230 membres dans 12 grandes villes transalpines.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.