Rubriques




Se connecter à

Les 15-25 ans invités à fêter la fin de l'été

Comme il y a quelques mois avec le salon des jeux vidéo, le service Jeunesse de la Ville prépare une nouvelle et belle surprise.

Publié le 21/08/2018 à 05:17, mis à jour le 21/08/2018 à 05:17
archives M.A.

Comme il y a quelques mois avec le salon des jeux vidéo, le service Jeunesse de la Ville prépare une nouvelle et belle surprise. Rendez-vous samedi 1er septembre au stade Rondelli pour profiter à fond du dernier week-end des vacances d'été, avant une rentrée qui s'annonce studieuse.

Activités sportives, ludiques et nautiques attendent les 15-25 ans (et les plus jeunes sous la responsabilité de leurs parents) pour une journée 100 % détente et 100 % gratuite !

Au programme, un menu concocté par le service Jeunesse, en partenariat avec un grand nombre d'associations, qui, dès 10 h, se mobilisent pour accueillir les premiers participants.

 

Saut à l'élastique

Jusqu'à 20 h, ce premier samedi de septembre, chacun pourra s'essayer, seul ou avec ses amis, à toute une série d'animations aussi passionnantes que surprenantes : bubble foot, paintball, street art, teqball, tir à l'élastique, cross fit, trampoline, faucheuse infernale, skate ou encore pétanque et ping-pong. Pour les plus téméraires, le saut à l'élastique et le big air bag seront également de la partie pour un plongeon dans le vide de plusieurs mètres… Sensations fortes garanties !

La fête s'invitera également côté mer avec des activités nautiques, telles qu'engins tractés, aviron et paddle.

Autant d'animations qui permettront à tous les jeunes de clôturer l'été en beauté et commencer l'année scolaire en ayant fait le plein d'adrénaline.

Et si le succès est au rendez-vous, l'année prochaine, c'est tout un week-end qui sera dédié à la jeunesse !

Informations : 04.92.10.51.00.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.