“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Leroyal karaté a fait son show !

Mis à jour le 04/06/2019 à 10:16 Publié le 04/06/2019 à 10:16
La section Taï-Chi qi gong.	(DR)

Leroyal karaté a fait son show !

Le temps d’une soirée, le gymnase du Careï s’est transformé en un temple des arts martiaux.

Le temps d’une soirée, le gymnase du Careï s’est transformé en un temple des arts martiaux. Vingt-deux démonstrations ont été proposées aux spectateurs venus nombreux assister au gala du Leroyal Menton intitulé « La Fureur du Dragon ». Un show orchestré par Nathalie Leroy et ses instructeurs durant 1 h 30 : magnifique !

Heureux et comblés, cent cinquante élèves se sont présentés tour à tour sur le tatami, un spectacle dans une ambiance survoltée où paradoxalement l’harmonie a régné. Toutes les disciplines enseignées au sein du club ont participé à ce beau spectacle. Si le karaté lançait le show avec un message incitant à devenir soi-même, le peps du cardio boxe a dynamisé le gymnase. Puis la section Taï-Chi Qi Gong s’est présentée avant la self-défense explosive, le krav maga et les envolées du MMA. Le tout rythmé par Nicolas Pesty, un jeune talent prometteur dans la chanson. Sur les traces du célèbre Bruce Lee et sa Fureur du dragon, les Leroyalistes déguisés en avatar ont brillé, démontrant la rigueur, la discipline, l’efficacité, la maîtrise, l’harmonie... Jenny Fort et Nolan Arnould, deux sociétaires du Leroyal, ont reçu une standing-ovation avant le passage de Nathalie Leroy qui a signé un tableau de karaté-danse très apprécié en compagnie de Karl Sani. Samedi 22 juin aura lieu la kermesse du club, laquelle clôturera les cours enfants. Pour les adultes le club restera ouvert durant le mois de juillet.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct