“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’épidémie est-elle repartie de plus belle dans les Alpes-Maritimes depuis le déconfinement?

Mis à jour le 25/05/2021 à 12:25 Publié le 25/05/2021 à 12:21
L'affluence sur l'avenue Jean-Médecin à Nice, samedi.

L'affluence sur l'avenue Jean-Médecin à Nice, samedi. Photo François Vignola

L’épidémie est-elle repartie de plus belle dans les Alpes-Maritimes depuis le déconfinement?

L'affluence sur l'avenue Jean-Médecin à Nice, samedi.

L'affluence sur l'avenue Jean-Médecin à Nice, samedi. Photo François Vignola

La question de Jeanne

L’épidémie est-elle repartie de plus belle dans les Alpes-Maritimes depuis le déconfinement?

Bonjour Jeanne,

Si vous faites référence à la date du 19 mai, qui a coïncidé avec la réouverture des terrasses, lieux de culture et commerces non-essentiels, il est encore trop tôt pour le savoir.

Les précédents épisodes de la crise sanitaire nous ont appris qu’il fallait dix à quinze jours de recul pour observer l’effet d’une mesure. Et ce, qu’il s’agisse d’un serrage de vis ou d’un regain de liberté.

Sachant que la durée d’incubation du virus est en moyenne de 5 jours (mais peut atteindre 14), qu’un malade qui s’ignore peut, pendant ce temps-là, contaminer d’autres personnes, que le volume de contamination est calculé sur 7 jours, il est donc bien trop tôt pour vous répondre.

Mais la levée des contraintes de déplacement (la fameuse limite de 10 km) couplée à la réouverture des écoles, le 3 mai, n’a pas enrayé l'amélioration observée durant le confinement.

Pour vous donner une idée plus précise de l’évolution de la situation, nous avons compilé l’évolution des taux de contamination et de la pression hospitalière qui en résulte sur les quatre infographies ci-dessous.

Sur l’activité du virus

Sur la pression hospitalière

Merci

Votre question sera vite traitée

Posez votre question
à la rédaction