Rubriques




Se connecter à

Lecture en fête : chapitre refermé !

roquebrune-cap-martin

L.BOXITT. Publié le 03/12/2018 à 05:17, mis à jour le 03/12/2018 à 05:17
L.B

Clap de fin pour lecture en fête, hier soir aux alentours de 18h sous le chapiteau Jean-Gioan. Un week-end dédié au livre organisé par l'Office d'animation touristique avec cette année Jacques Pradel comme invité d'honneur parmi 80 auteurs.

Plus de 6 000 visiteurs

 

Martine Césari, la présidente de l'Office, ne cachait pas sa satisfaction à peine la dernière page tournée. «Cette édition a connu un très vif succès. Plus de 6 000 personnes ont été accueillies durant le week-end. Le volet scolaire a aussi attiré de nombreuses familles sur le site. Plus de 700 élèves ont d'ailleurs côtoyé les auteurs et les illustrateurs dans les classes». Le volet scolaire comme de coutume permet aux organisateurs non seulement de sensibiliser les jeunes à lecture tout en les incitant à se rendre sous le chapiteau pour y rencontrer les auteurs. «J'en profite pour remercier les chefs d'établissement et les enseignants pour leur implication car il était important qu'un travail de lecture des ouvrages des auteurs soit fait en amont. Les tables rondes ont également attiré de nombreux lecteurs qui ont pu écouter et discuter avec une trentaine d'auteurs sur divers sujets. Enfin, une nouveauté cette année avec le stand de l'Office d'animation touristique qui a reçu Monsieur Z, auteur de la nouvelle affiche de notre ville qui a permis la vente de produits dérivés», soulignait encore Martine Césari.

Prochain tome en 2019 !

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.