“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Union sacrée pour protéger l'aire marine du Larvotto

Blaise Matuidi récompensé à Monaco pour son engagement envers les jeunes de banl...

Ils testent des balises low cost pour suivre et protéger des tortues en Martiniq...

Plan transport à Nice, maltraitance dans une crèche, polémique à Pôle Emploi: vo...

Sylvie Esparre intègre la Commission Supérieure des Comptes

Le Yacht-club de Monaco souhaite créer une "mini Silicon Valley" du yachting

Mis à jour le 19/03/2018 à 11:08 Publié le 19/03/2018 à 11:10
Monégasques et Tropéziens se sont retrouvés au Yacht-Club de Monaco pour tisser des liens plus étroits en matière d'innovation dans le yachting.

Monégasques et Tropéziens se sont retrouvés au Yacht-Club de Monaco pour tisser des liens plus étroits en matière d'innovation dans le yachting. Photo Michaël Alesi

Le Yacht-club de Monaco souhaite créer une "mini Silicon Valley" du yachting

3.600 yachts se croisent chaque été sur les côtes de la Riviera française. Une opportunité pour Bernard d'Alessandri, le secrétaire général du Yacht-club de Monaco, qui encourage les maires à miser sur l'industrie du yachting.

"Transmission, éducation, innovation": voici les trois principaux "points de rencontre" que Bernard d'Alessandri, secrétaire général du Yacht-Club de Monaco, veut consolider pour qu'une "mini Silicon Valley" du yachting se crée entre la Principauté et Saint-Tropez, notamment grâce à la nouvelle génération d'ingénieurs.

Car si l'industrie des yachts et super-yachts est méconnue, et globalement cantonnée dans un système anglo-saxon, elle représente toutefois à Monaco le quatrième secteur le plus...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct