“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le voilier d'exploration Boogaloo est de retour

Mis à jour le 03/06/2017 à 05:06 Publié le 03/06/2017 à 05:06
Yvan Griboval a également retrouvé ses trois enfants (des triplés) et son épouse, Cécile d'Estais-Griboval, qui a été son binôme à terre durant toute l'expédition.

Yvan Griboval a également retrouvé ses trois enfants (des triplés) et son épouse, Cécile d'Estais-Griboval, qui a été son binôme à terre durant toute l'expédition. Cyril Dodergny

Le voilier d'exploration Boogaloo est de retour

Hier matin, le navigateur Yvan Griboval a été accueilli par le prince Albert II, dans le port de Monaco. Il a navigué pendant presque six mois, sans polluer, essentiellement dans l'océan Austral

Une cinquantaine d'écoliers en rouge et blanc sont massés devant le Yacht-club de Monaco, sages comme des images. Impatients. Ils attendent celui qui les a fait rêver pendant presque six mois. Celui qui leur a envoyé une newsletter et qui les a appelés de son bateau, là-bas, sur l'eau.

Ils l'attendent avec une guitare et des paroles de chansons écrites sur un papier, serré dans leurs petites mains.

Ce héros, c'est Yvan Griboval. Le navigateur normand, ex-journaliste, revient d'un tour du monde à la voile, sans rejeter le moindre gramme de CO2 dans l'atmosphère, pour l'expédition OceanoScientific. Une sorte de préambule au cycle d'expéditions scientifique 2017-2020 initié par le prince Albert II.

« Un des objectifs était d'enrichir la connaissance des scientifiques en charge de l'étude des causes et des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct