Rubriques




Se connecter à

Le village de nouveau en fête pour la Saint-Bernard

La traditionnelle fête de la Saint-Bernard avait été mise de côté ces dernières années pour des raisons principalement financières.

A. D. S. Publié le 01/09/2018 à 05:01, mis à jour le 01/09/2018 à 05:01
Les autorités, les jeunes du village et les musiciens rassemblés devant l'oratoire de Saint-Bernard.
Les autorités, les jeunes du village et les musiciens rassemblés devant l'oratoire de Saint-Bernard. A. D. S.

La traditionnelle fête de la Saint-Bernard avait été mise de côté ces dernières années pour des raisons principalement financières. Grâce au nouveau comité des fêtes « Breï oeun Festa » et son président Alain Ramoin, ainsi qu'au soutien de la municipalité de Breil, cet « oubli » est réparé.

Les aubades ont commencé dès 8 heures, accompagnées par la musique de la « Tambana d'Breï ». Les enfants en costumes traditionnels ont défilé dans les rues du village pour distribuer des cocardes aux habitants. Après la messe célébrée en l'église Santa-Maria-in-Albis, une procession et son oratoire, emmenée par le maire André Ipert et le maire honoraire Joseph Ghilardi, a été l'occasion d'une nouvelle traversée du village. Avant l'apéritif d'honneur servi sous le chapiteau.

 

Alain Ramoin a félicité l'ensemble des bénévoles petits et grands pour leur participation et leur implication dans l'organisation de la journée. Le maire, entouré de ses adjoints et des conseillers municipaux, a tenu à faire son discours sur les lieux-mêmes de l'oratoire, rappelant l'importance historique du quartier qui était alors une des portes d'entrée du village à l'époque de la route Royale et de ses échanges de sel.

Les habitants se sont réunis le soir vers 21 heures pour une retraite aux flambeaux qui a enchanté les plus petits. Le bal avec DJ animé par Stella Event a eu énormément de succès.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.