“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le tunnel descendant de Monaco devrait ouvrir cet été

Mis à jour le 01/03/2016 à 05:13 Publié le 01/03/2016 à 05:12
Les travaux se poursuivent à bon rythme à la sortie du tunnel, sous le cimetière de Monaco.

Les travaux se poursuivent à bon rythme à la sortie du tunnel, sous le cimetière de Monaco. Photo Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Le tunnel descendant de Monaco devrait ouvrir cet été

Les travaux de l'ouvrage qui reliera le boulevard du Jardin-Exotique à l'îlot Pasteur se poursuivent avec l'objectif de le rendre fonctionnel à 100 % à la rentrée 2016

Lancé fin 2011, le chantier du tunnel descendant entre dans sa phase finale. En effet, la réalisation de cette nouvelle voie souterraine de 1 700 mètres, partant du boulevard du Jardin-Exotique pour sortir au niveau de l'îlot Pasteur, arrivera à son terme cette année. Objectif : une mise en service à partir du mois de juillet 2016, pour respecter les délais initiaux du chantier.

Le nouvel axe unidirectionnel devrait permettre à plus de 12 000 véhicules d'emprunter ce chemin chaque jour pour rejoindre, depuis l'entrée supérieure de la Principauté, notamment le quartier de Fontvieille. Avec l'espoir de fluidifier un trafic toujours asphyxié aux heures de pointe.

Rodage au mois d'août

En août dernier, le souverain avait procédé à la fin du creusement de l'ouvrage qui aura nécessité l'extraction de 300 000 tonnes de roches. Au plus fort du chantier, les équipes creusaient dix mètres par semaine. Ont suivi les phases de bétonnage des voûtes et la réalisation des réseaux sous chaussées. Une galerie de secours a également été creusée et reliée au tunnel Rainier-III montant qui permet de gagner la Moyenne Corniche.

D'ici à l'été, les équipes doivent encore se lancer dans des travaux techniques et de sécurité pour rendre le tunnel fonctionnel. Avant la mise en place des revêtements finaux de peinture et d'enrobés.

S'il est prêt pour la fin du mois de juillet, le tunnel descendant devrait être mis en phase de rodage pour les usagers au mois d'août. Avant une mise en service définitive pour la rentrée scolaire 2016.

Un ouvrage d’une importance cruciale

En amont, l’ouverture du tunnel, juste avant le Jardin exotique, permettra aux véhicules de s’engager vers Fontvieille sans traverser la Principauté.
En amont, l’ouverture du tunnel, juste avant le Jardin exotique, permettra aux véhicules de s’engager vers Fontvieille sans traverser la Principauté. Photo Cyril Dodergny

Le chantier du tunnel descendant revêt une importance cruciale. Il fera figure de bouffée d'oxygène dans un contexte d'asphyxie routière. Chaque jour, ce sont des milliers de salariés qui empruntent les routes pour venir travailler en Principauté.

Sauf qu'à force, ça coince. Les embouteillages n'en finissent plus de jouer avec les nerfs des employés mais aussi des Monégasques qui peinent à circuler aux heures de pointe. Le matin et en fin d'après-midi, il ne faut pas être pressé.

La mise en service du tunnel descendant d'ici quelques mois (parfaitement dans les temps) va permettre à tous les usagers arrivant par l'autoroute et donc la Moyenne Corniche d'accéder directement à Fontvieille sans avoir à traverser la Principauté. L'opération sera d'autant plus importante pour les poids lourds qui, pour la grande majorité, se rendent dans le quartier industriel de Monaco.

Ainsi, le boulevard du Jardin-Exotique, le boulevard Rainier-III, l'avenue Prince-Pierre et la Basse Corniche devraient mieux respirer.

En cas de besoin, le sens du tunnel pourra être exceptionnellement inversé.

Début août dernier le prince Albert II a procédé au dernier tir de mine assurant la jonction entre les têtes amont et aval du tunnel. Depuis le démarrage du chantier le 1er mars 2012, ce sont près de 300 000 tonnes de roche qui ont été extraites.

En chiffres

  •  1734,65 mètres de longueur
  • 6,10 mètres de largeur
  • 4,50 mètres de hauteur libre
  • 6% de pente
  • 121 m d’altitude du point amont et 24 m du point aval
  • 12.700 véhicules par jour dont 1.300 poids lourds
  • 50 km/h de vitesse de référence
  • 105 millions d’euros : le coût des travaux
  • 4 ans et demi de travaux

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.