“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Vétuste", "familiale", "moderne", "propreté à revoir"... Que pensent les usager...

Grosse opération d'héliportage de matériel pour les déroutés de Sospel

Ces cinq bonnes raisons d'aller aux portes ouvertes des architectes à Menton

Il alimentait le trafic de cannabis aux abords du lycée Paul-Valéry de Menton

Pourquoi votre courrier arrivera une heure plus tard dès la fin du mois à Monaco

Le top départ des gazelles de la place du Palais à Nice

Mis à jour le 18/03/2018 à 05:05 Publié le 18/03/2018 à 05:05
Autour de la princesse Stéphanie, sur la place du Palais princier, les équipages des véhicules électriques s'apprêtent à prendre le départ du 28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc.

Autour de la princesse Stéphanie, sur la place du Palais princier, les équipages des véhicules électriques s'apprêtent à prendre le départ du 28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Jean-François Ottonello

Le top départ des gazelles de la place du Palais à Nice

Le premier top départ du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc a été donné par la princesse Stéphanie sur la place du Palais, hier matin, avec Pauline Ducruet et Jasmin Grace Grimaldi

Un premier top départ pour le 28e Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc a été donné hier, un peu avant 11 heures, par la princesse Stéphanie. Et avant que Jasmin Grace Grimaldi et ses amies intrépides des six véhicules électriques ne prennent la direction de Nice, l'ambiance était plutôt celle d'une réunion de famille sur la place du Palais.

Autour de Pauline, ce fut d'abord beaucoup de sourires et...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct