“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Top 30 pour Paul Croesi

Mis à jour le 20/02/2016 à 05:08 Publié le 20/02/2016 à 05:08
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Le Top 30 pour Paul Croesi

Le skieur monégasque s'est ressaisi et décroche une belle 25e place dans l'épreuve du slalom

Pour sa dernière course aux 2es Jeux Olympiques de la jeunesse, Paul Croesi a signé une belle performance en slalom. Le représentant de la Principauté voulait sans nul doute effacer sa déconvenue du géant, où il était sorti lors de la première manche (notre édition de jeudi).

On le sentait déjà plus serein lors des entraînements effectués la veille. C'est avec cet état d'esprit positif qu'il a affronté la course d'hier. « Je ne me suis pas mis une pression inutile mais j'avais une grosse envie de me rattraper, c'est sûr. »

Restait à confirmer… S'élançant avec le dossard n° 34, le skieur monégasque enchaînait et passait avec aisance les portes de la piste olympique de Hafjell à Lillehammer. Une grosse erreur commise dans la deuxième partie lui faisait perdre de la vitesse, le pénalisant forcément au chrono. En se rattrapant, il montrait sa belle combativité et sa volonté sans faille de passer la ligne d'arrivée.

« J'ai skié libéré »

Classé 30e à l'issue de la première manche, Paul Croesi partait donc en premier lors de la deuxième manche. Une position qui n'allait pas lui mettre une pression supplémentaire. Il se lâchait un peu mais ne partait pas pour autant à la faute.

« J'ai skié libéré », confiait-il à l'arrivée, tout heureux de finir ainsi ces JOJ d'hiver avec un Top 30 et cette belle 25e place sur 62 concurrents au départ et parmi les 53 nations représentées.

« Je suis content de terminer sur cette note positive », confie-t-il, le sourire aux lèvres et aussi soulagé.

« On peut nourrir des regrets avec quelques erreurs d'appréciation lors de la première manche, ajoute Florian Roux, son entraîneur. Cette 25e place décrochée par Paul est l'illustration qu'il est capable de bien faire. »

Et d'ajouter : « Il est passé au travers dans les épreuves qu'il n'a pas terminées parce qu'il n'y était pas, parce dans la tête ça n'a pas suivi… Il a compris que ce type de compétitions se joue aussi au niveau du mental. J'attends de lui à présent qu'il montre ce dont il est capable lors de la saison régulière, car il en a encore sous le pied. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.