“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le théâtre des Muses fait la part belle aux jolis mots

Mis à jour le 20/10/2017 à 05:25 Publié le 20/10/2017 à 05:25
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le théâtre des Muses fait la part belle aux jolis mots

C'est en chanson que le théâtre des Muses a lancé sa nouvelle saison.

C'est en chanson que le théâtre des Muses a lancé sa nouvelle saison.

« Revivre l'émotion Piaf », spectacle chanté et joué par Christelle Loury, est « un pur moment de bonheur », explique la directrice artistique Anthéa Sogno. Et il l'est effectivement. En plus des mots et des mélodies qui la portent et transportent le public, la chanteuse a fait un vrai travail d'investigation pour connaître les détails et anecdotes authentiques de la vie d'Edith Piaf qu'elle raconte entre deux chansons.

Passant d'une voix douce, celle de la narration, à la puissance qu'impose l'interprétation des titres les plus emblématiques, Christelle Loury retrouve le sillage de son inspiratrice. C'est dans la chanson qu'elle révèle le meilleur d'elle-même, évoquant la gestuelle de Piaf sans imitation.

Pour le théâtre des Muses, ce fut également l'occasion de démontrer, une fois encore, combien la langue et répertoire française sont source d'inspiration.

Jusqu'à dimanche

Depuis hier et jusqu'à dimanche, l'écrin des Moneghetti présente au public « Vous pouvez ne pas embrasser la mariée ». Une comédie romantique d'Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt, mise scène par Ludivine De Chastenet.

Une heure avant son mariage, Emma se retrouve coincée dans une pièce isolée d'un château avec Antoine, son meilleur ami, qu'elle n'a pas vu depuis deux ans. De flash-back en non-dits, de fous rires en disputes, de leurs 15 ans à aujourd'hui, ils vont traverser le temps et les émotions, se chercher, se manquer… Vont-ils finir par se retrouver ?

« Pièce sensible, émouvante, juste et surtout très drôle, explique Anthéa Sogno. Entre non-dits et confessions, ses deux personnages aussi attachés qu'attachants, nous font passer par toutes sortes d'émotions en nous entraînant dans une situation extraordinaire qu'est celle de ce mariage. Là encore, c'est une sorte d'électrocardiogramme que nous suggérons pour vous permettre de mettre en lumière tout ce que vous cachez peut-être si bien au fond de votre palpitant : vos amours inavouées ou vos audaces. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.