“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Théâtre des Muses chante Brassens

Mis à jour le 24/01/2020 à 10:09 Publié le 24/01/2020 à 10:09
Le spectacle musica Tio, itinéraire d’une enfant de Brassens, est présenté de jeudi à dimanche au Théâtre des Muses.

Le spectacle musica Tio, itinéraire d’une enfant de Brassens, est présenté de jeudi à dimanche au Théâtre des Muses. Paul Evrard

Le Théâtre des Muses chante Brassens

Tio, itinéraire d’une enfant de Brassens est un spectacle musical programmé au Théâtre des Muses ces vendredi 24 et samedi 25 à 20 h 30, ainsi que dimanche 26 à 16 h 30.

Tio, itinéraire d’une enfant de Brassens est un spectacle musical programmé au Théâtre des Muses ces vendredi 24 et samedi 25 à 20 h 30, ainsi que dimanche 26 à 16 h 30.

Ce spectacle de Christina Rosmini, mise en scène Marc Pistolési, a reçu le Grand Prix d’Interprétation Féminine 2018 - Les amis de Georges.

À partir de la plume de Brassens (mêlant poèmes, chansons, lettres et interviews de l’artiste), Christina retrace l’histoire de sa propre famille qui, venue d’Espagne, de Corse et d’Italie, s’est « élevée » grâce à la poésie, l’humour, l’impertinence et les valeurs humanistes de tonton (Tío) Georges. Elle est accompagnée par deux brillants musiciens : le guitariste Bruno Caviglia (camarade de scène de Michel Legrand, Véronique Sanson, Michel Fugain…) et le percussionniste Xavier Sanchez (celui de Carla Bruni, Yvan Le Boloch, Pierre Bertrand…).

« Ce spectacle est régulièrement prolongé à Paris, explique Anthéa Sogno, directrice artistique du Théâtre des Muses. Il est interprété par une charismatique chanteuse. Il y a des trésors qui ne doivent pas se perdre. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.