Le temps de l’hommage avant les obsèques de Mgr Bernard Barsi à Monaco

Avant les obsèques de Mgr Barsi, ce mercredi à 10 h en la cathédrale, les fidèles pourront se recueillir auprès de son cercueil. Ferxel Fourgon, proche de l’ancien archevêque, nous raconte l’homme.

La rédaction Publié le 02/01/2023 à 06:21, mis à jour le 02/01/2023 à 10:20
"Mgr Barsi était aimé, populaire et savait fédérer", confie Ferxel Fourgon, en charge du protocole. (Photo Jean-François Ottonello)

Ce mercredi, en la cathédrale de Monaco, Mgr Bernard Barsi rejoindra son ultime demeure. Une semaine après son décès à l’hôpital l’Archet de Nice, des suites d’une crise cardiaque survenu le 24 décembre à 80 ans, celui qui fut archevêque de la Principauté de 2000 à 2020 sera inhumé dans le caveau des évêques (lire ci-dessous).

Si ce rite funéraire s’opérera dans la stricte intimité familiale et diocésaine, les obsèques le précédant rassembleront le Tout-Monaco, les institutionnels de la Côte d’Azur comme les fidèles anonymes, venus de Nice et son pourtour où il a résidé et officié par le passé.

Une foule hétéroclite comme celle à laquelle Mgr Barsi aimait s’adresser avec sa bonhomie et son accent chantant. Sous le toit sacré d’une église comme dans la rue, au détour d’une conversation. "Il était aimé, populaire et savait fédérer. Il s’intéressait et était à l’écoute des plus grands comme des simples gens. Dans son esprit, cela ne faisait aucune différence. Ce contact était naturel. Il ne se forçait jamais", résume Ferxel Fourgon, en charge du protocole de 2010 à 2020, à ses côtés.

"L’impression d’avoir perdu un grand-père"

Au fil des années, la relation professionnelle entre les deux hommes – nourrie par des heures à ses côtés, des discussions intimes, des déplacements et préparations d’événements – s’est, de fait, muée en solide amitié. "Cette disparition prématurée, personne ne s’y attendait. C’est comme un deuil de famille. J’ai l’impression d’avoir perdu un grand-père", confie-t-il. L’ami dépeint un homme d’Église empathique, doté d’un certain caractère mais aussi d’un cœur énorme. La simplicité incarnée.

Une qualité qu’il usait même lors des événements les plus solennels de la Principauté, à l’instar du baptême des jumeaux princiers, Jacques et Gabriella, ou du mariage entre le prince Albert II et Charlene Wittstock, désormais princesse. "Il abordait cela sans stress, avec ce naturel qui le caractérisait. Il les avait rencontrés plusieurs fois en amont de la cérémonie comme pour n’importe quel couple qui prépare son mariage", poursuit-il.

Quant aux homélies prononcées, toujours pertinentes, difficile pour Ferxel Fourgon d’en retenir une en particulier. "Il essayait toujours d’atteindre les gens, de distiller des messages importants. Personne ne les lui écrivait. Il se mettait dans son bureau, il la construisait dans son esprit; puis la couchait sur le papier."

"Une image qui me reste"

Autres moments précieux pour ce témoin privilégié: cette visite en duo auprès d’une congrégation de religieuses au Vietnam pour les inviter auprès des malades du CHPG ou encore les Journées mondiales de la jeunesse en 2016, à Cracovie. "Lors de la messe finale, on se retrouve avec tous les évêques à dix mètres du pape François. Depuis la tribune, on tourne la tête à droite et on observe deux millions de jeunes qui s’étalent à perte de vue. C’est une image qui me reste. En étant dans son sillage, j’ai vécu des moments exceptionnels."

La capacité de la cathédrale de Monaco sera portée à 900 places assises pour les obsèques de Mgr Bernard Barsi. (Archives Michaël Alési / Dir Com).

Infos pratiques:

Comme annoncé dans nos colonnes, une chapelle ardente sera dressée et le cercueil sera exposé à la chapelle de la Miséricorde, en face de la mairie de Monaco, dès ce lundi. Les fidèles désireux de rendre un hommage à Mgr Bernard Barsi sont invités à se recueillir ce jour, de 14h à 19h, ou demain de 9h à 19h. Durant ces deux jours, un registre des condoléances sera mis à disposition des visiteurs.

La messe diffusée en direct sur les réseaux sociaux

Quant aux obsèques, ils seront célébrés ce mercredi à 10h en la cathédrale de Monaco, dans la foulée d’une procession réservée au clergé et à la famille depuis la chapelle de la Miséricorde. Il est vivement conseillé de prendre place dès 9h15.

La messe des funérailles, diffusée en direct sur les réseaux sociaux du diocèse de Monaco et commentée par l’abbé Christian Venard, sera présidée par Mgr Dominique-Marie David. La capacité de la cathédrale sera portée à 900 places assises avec l’ajout de 400 chaises supplémentaires dans les nefs latérales, sans compter les places debout. Il a été demandé aux officiels de venir sans leur conjoint afin de conserver un maximum de places en accès libre.

Inhumation dans le caveau des évêques

À l’issue de la messe, dans l’intimité familiale et princière, Mgr Bernard Barsi sera inhumé dans le caveau des évêques situé sous la chapelle du saint Sacrement. Il y rejoindra notamment son prédécesseur, Mgr Joseph-Marie Sardou.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.