“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le supermarché Casino mise sur un service non-stop

Mis à jour le 02/01/2018 à 05:04 Publié le 02/01/2018 à 05:04
Avec ces ouvertures de nuit, la directrice, Jordane Goguet, espère « répondre davantage à la clientèle touristique et être en adéquation avec le standing de Monaco ».

Avec ces ouvertures de nuit, la directrice, Jordane Goguet, espère « répondre davantage à la clientèle touristique et être en adéquation avec le standing de Monaco ». Jean-François Ottonello

Le supermarché Casino mise sur un service non-stop

L'enseigne du Boulevard Albert-Ier offre désormais le privilège à ses clients de venir faire leurs courses 24h/24, 7 jours sur 7, à certaines périodes de l'année. Une offre sans pendant en France

Vous avez peut-être pu remarquer, en sortant de boîte de nuit ou en finissant votre service à une heure des plus tardives, de la lumière émanant du supermarché Casino. Oui, oui, vous ne rêvez pas. Celui-ci est actuellement ouvert non-stop ! Voilà de quoi combler les envies soudaines des femmes enceintes.

Le souhait principal du supermarché est que les touristes retrouvent une offre similaire à celle qu'ils ont chez eux. Car, dans certains pays comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, l'ouverture des magasins 24h/24 existe depuis des décennies.

« Apporter un maximum de services »

Depuis le 26 décembre et jusqu'au 8 janvier 2018, ce magasin de grande surface propose aux clients un accès en libre-service à tous les rayons, jour et nuit (sauf la boulangerie et la pizzeria qui ferment aux horaires habituels). C'est le seul supermarché Casino de France à offrir cela. Jordane Goguet, directrice du magasin, explique que l'idée du projet a émergé « pour répondre à la demande touristique, et apporter un maximum de service ».

Le supermarché étant franchisé, l'accord du groupe Casino France pour amplifier la plage horaire d'ouverture, ne fut pas nécessaire. Seul problème logistique : l'informatique. « On a fait une semaine de test pendant le Grand Prix, pour voir s'il n'y avait pas de problème avec les caisses au niveau des remontées de chiffre d'affaires et de la remontée des stocks pour le réapprovisionnement automatique. »

Résultat concluant. Le Casino ouvre désormais en continu lors des gros pics saisonniers dans l'année. C'est-à-dire, le Grand Prix, les vacances de Noël et la saison estivale, de mi-juin jusqu'à fin septembre. Le magasin fermant déjà à minuit habituellement, ouvrir huit heures de plus, ne demanda pas énormément de changement. Mais la question des livraisons s'est posée.

Auparavant, elles s'effectuaient au petit matin, avant l'ouverture. Finalement, même ouvert, il est constaté que ce n'est pas gênant, car il y a peu d'acheteurs présents à ce moment-là dans le magasin. Il fut seulement nécessaire de recruter une petite équipe d'employés supplémentaires. Elle se compose de salariés qui se sont portés volontaires pour effectuer les horaires de nuit, et majoritairement d'intérimaires.

La clientèle nocturne se réjouit

Et ça marche ! La clientèle est là à toute heure de la nuit. La directrice atteste que les retours sont bons. « C'est très apprécié par les touristes, les gens qui travaillent la nuit et par ceux qui sortent faire la fête. »

Évidemment, l'affluence est plus calme qu'en journée, mais c'est aussi ce qui plaît aux clients nocturnes. Au petit matin, dans les allées, se croisent, vacanciers qui viennent acheter un pique-nique pour leur journée de visite, cuisiniers qui font leur plein de produits frais ou encore le personnel des bateaux qui s'approvisionne avant le départ.

Pour Jordane Goguet, il est très important que l'offre reste toujours de qualité, à toute heure. Même si l'effectif d'employés est réduit. Pour cela, des choses en amont sont prévues. « Du pain est cuit pour tenir toute la nuit, des sandwichs frais et des gâteaux prévus la veille au soir par l'équipe de la boulangerie sont en place. Même s'il n'y a pas de personnel derrière la boulangerie, on apporte quand même le service. »

À travers cette démarche, l'entreprise souhaite « petit à petit arriver à avoir une dynamique commerciale plus importante, répondre davantage à la clientèle touristique et être en adéquation avec le standing de Monaco ». La directrice regrette que tous les commerces n'en fassent pas autant. Mais à l'heure où Monaco bouge, évolue, elle, ne compte pas louper le coche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct