“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le Studio de Monaco joue Antigone dans un fief des Grimaldi

Mis à jour le 09/03/2020 à 11:17 Publié le 09/03/2020 à 11:17
	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Studio de Monaco joue Antigone dans un fief des Grimaldi

Le Studio de Monaco, qui a été sélectionné pour les demi-finales du Masque d’Or, lors de sa prestation en février à Gignac-la-Nerthe près de Marseille, a été reçu à Vic-sur-Cère, dans le Cantal.

Le Studio de Monaco, qui a été sélectionné pour les demi-finales du Masque d’Or, lors de sa prestation en février à Gignac-la-Nerthe près de Marseille, a été reçu à Vic-sur-Cère, dans le Cantal. C’est là que le prince Louis Ier, comte de Carladès, a séjourné en 1668 dans l’hôtel des Princes de Monaco.

Une plaque commémorative a été inaugurée par le prince Albert II et la princesse Charlène, le 14 mai 2014. C’est bien sûr cet endroit - la place de Monaco - qui a été choisi pour la photo souvenir.

La troupe du Studio de Monaco, qui a été reçue chaleureusement par les organisateurs de cette rencontre de théâtre, a présenté Antigone de Jean Anouilh, dans une mise en scène de Bernard Vanony et avec Philippine Salvo dans le rôle-titre.

La pièce a été très bien accueillie si l’on en juge par les applaudissements nourris et les retours élogieux du public.

Rappelons que le Studio de Monaco donnera une reprise du Squat de J.M. Chevret dans la mise en scène de Génia Carlevaris au profit de l’association Fight Aids Monaco, présidée par la princesse Stéphanie, le 4 avril à 20 h 30, au théâtre des Variétés.

Belle vitalité alors que le Studio vient de fêter ses 80 ans !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.